• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • La résistance génétique aux nématodes parasites chez les petits ruminants : un caractère de mieux en mieux connu.

    L. GRUNER(1) , G. AUMONT (1), J. BOUIX (2), N. MANDONNET(3)

    (1)INRA Pathologie Aviaire et Parasitologie, 37380 Nouzilly

    (2)INRA SAGA, BPI, 61 326 Castanet-Tolosan Cedex

    (3)INRA Station de Recherches Zootechniques, 971 70 Petit Bourg, Guadeloupe

    RESUME

    Des expériences sont engagées pour mesurer les paramètres génétiques de la résistance aux strongles gastrointestinaux dans 3 situations : ovins de race Romanov vis-à-vis de Teladorsagia circurncincta (Tc), des ovins Polish long-wool élevés sur prairies naturelles avec une communauté d’espèces dominée par Haemonchus contortus (Hc), Tc et Trichostrongylus colubriformis (Tco), des caprins de race Créole en Guadeloupe sur prairies infestées par Hc et Tco. L’héritabilité de la teneur en œufs des fèces mesure d’excrétion d’œufs (opg) varie entre une héritabilité de 0,3 et a 0,5. Elle est génétiquement corrélée à la croissance. Une expérience sur 4 ans de sélection sur un faible opg confirme une réduction de l’infestation des pâturages et du troupeau, avec une meilleure efficacité vis-à-vis de Tco comparé à Tc. Ces résultats sont discutés en termes d’intérêt d’une sélection sur ce caractère, des avantages et limites des connaissances actuelles, et des recherches de marqueurs moléculaires.

    Télécharger le fichier PDF (402.9 ko)

    Voir tous les textes de : Aumont G. | Bouix J. | Gruner L. | Mandonnet N.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Caprins | Génétique | Ovins à viande | Ovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2001 - Séance :

    Parasitisme

    Actualités et prospectives en épidémiologie parasitaire en France. 

    MAGE C., L’HOSTIS M., CHAUVIN A.

    Résistance aux benzimidazoles chez les nématodes gastro-intestinaux parasites de petits ruminants : diagnostic moléculaire et stratégies de traitement. 

    SILVESTRE A., CABARET J.

    Les endectocides chez les caprins : pharmacologie, efficacité et conditions d’utilisation dans le contexte de la résistance aux anthelmintiques. 

    CHARTIER C., LESPINE A., HOSTE H., ALVINERIE M. 

    Epidémiologie et moyens de lutte contre l’oestrose ovine. 

    DORCHIES P., JACQUIET P.

    Strongyloses gastro-intestinales en élevage allaitant vendéen. Enquête épidémiologique et proposition d’un méthode de type HACCP. 

    CHAUVIN A., QUILLET JM., CARTRON O., RENAULT S., RESEAU GTV VENDEEN

    Evolution du contrôle de l’hypodermose bovine en France. 

    BOULARD C.

    Affiche • Evolution de la réponse sérologique de troupeaux laitiers vis-à-vis de la grande douve. 

    BLONDEL M., VAN WAVEREN W.

    Affiche • Efficacité des tanins condensés contre les trichostrongles chez la chèvre. 

    PAOLINI V., DORCHIES P., HOSTE H.

    Affiche • Le ragondin (Myocastor coypus), hôte réservoir de la Grande Douve du foie (Fasciola hepatica). 

    AGOULON A., L’HOSTIS M., MENARD A., CHAUVIN A.

    Affiche • Prévention des avortements et des infections foetales dus à Neospora caninum chez les génisses : essais de traitement pendant la gestation avec du décoquinate à la posologie de 2mg/kg/jour. 

    JOURNEL C., CHATAGNON G., MARTIN D., RICHARD A., TAINTURIER D.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés