Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Ingestion | Pâturage

L’eau de surface du ray-grass anglais joue-t-elle un rôle dans la régulation de l’ingestion chez la vache laitière ?

J.I. CABRERA ESTRADA, R.. DELAGARDE, P. FAVERDIN, J.L. PEYRAUD

INRA UMR Production du Lait, 35590 Saint-Gilles.

INTRODUCTION

Chez la vache laitière, il est admis que la quantité ingérée d’herbe verte diminue lorsque la teneur en matière sèche (MS) de l’herbe est inférieure à 18-20 % (Vérité et Journet, 1970). Mais peu de résultats confirment ces données et les mécanismes mis en jeu n’ont pratiquement pas été étudiés. L’eau, interne ou externe à la plante, pourrait constituer une contrainte à la préhension lors de la prise alimentaire et/ou accroître l’encombrement ruminal. L’objectif de I’essai est d’établir I’importance de l’eau de surface sur I’herbe verte comme facteur de restriction de I’ingestion de MS (MSI) par les vaches laitières. Pour déterminer si cette eau de surface agit
lors de la phase d’ingestion et/ou pendant la phase de digestion, de I’herbe verte témoin a été comparée à la même herbe additionnée d’eau soit dans I’auge soit dans le rumen.

Alimentation | Bovins laitiers | Ingestion | Pâturage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière