Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait | Reproduction

Effet de la modification du rapport acides gras omega-3/omega-6 dans le régime de vaches laitières sur la composition en acides gras du lait et la croissance folliculaire ovarienne.

A.A. PONTER (1) , A-E. PARSY (1) , M. SAADE (2), D. REBOURS (3), J-P. MIALOT (I), B. GRIMARD (1)

(1) Unité Biologie de la Reproduction, Ecole Nationale Vétérinaire d ’Alfort, 7 Av. du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort FRANCE

(2) Ferme Expérimentale Institut Nationale Agronomique Paris-Grignon, 78850 Thivernal-Grignon, FRANCE

(3) Valorex-Prodex, La Messayais, 35210 Combourtillé, FRANCE

INTRODUCTION

La sous-alimentation au cours du post-partum est souvent associée à une augmentation des concentrations plasmatiques d’acides gras non-estérifiés (AGNE) et à un retard dans le retour en oestrus des vaches. Chez les vaches, la supplémentation d’un régime avec des matières grasses (MG) augmente les
concentrations de progestérone (Hawkins et al. 1995),de plus, Thomas et al. (1997) ont montré que la croissance folliculaire est modifiée différemment en fonction du type d’AG utilisé. Les AG des familles ω-3 et ω-6 sont des précurseurs pour la synthèse des prostaglandines (PG) : ω-3 (C 18:3) à PG de série 3 ; ω-6 (C18:2) à PG de série 2 (PGF2α). Il existe une compétition entre les deux familles d’AG pour la synthèse des deux familles de PG. La production relative des différentes PG est donc affectée (Abayasekara et Wathes, 1999). L’objectif de ce travail est d’étudier I’influence d’une supplémentation en différent AG sur la croissance folliculaire et la composition en AG du lait au cours du post-partum chez la vache laitière.

Alimentation | Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière