• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • La crise de la Fièvre aphteuse.

    F. MOUTOU

    Ecole nationale vétérinaire, Maisons-Alfort

    Résumé

    L ’une des maladies des animaux d’élevage les plus importantes, la fièvre aphteuse avait peu à peu disparu d’Europe. Son contrôle et son élimination ont suivi dans nos régions la modernisation des élevages, après les années 1950. Les virus responsables de la maladie sont toujours présents en Afrique au sud du Sahara, en Asie et au centre de l’Amérique du sud. Le risque de réapparition en Europe est donc lié aux échanges commerciaux d’animaux vivants et surtout de produits à base d’animaux (laitages ou viandes). L ’importance donnée à la fièvre aphteuse est liée à sa grande contagiosité, aux pertes de productions, d’autant plus élevées que les races ont été sélectionnées et sont de haute qualité génétique, et aux conséquences de la déclaration de foyers sur les exportations des pays touchés. Les méthodes de prévention et de lutte combinent, selon les pays, des systèmes de contrôles aux frontières, d ’identification et de suivi des animaux, d’abattage des animaux malades et/ou contaminés et parfois de vaccination. L ’épisode de 2001 en Europe de l’Ouest a été une vraie surprise pour les services vétérinaires des pays concernés. Les deux foyers français restent modestes par rapport aux 2 030 enregistrés au Royaume- Uni.

    Télécharger le fichier PDF (365.2 ko)

    Voir tous les textes de : Moutou F.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Ruminants (général) | Santé animale

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés