• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Facteurs de risque de nouvelles infections intra-mammaires pendant la période tarie chez des vaches laitières dans des troupeaux pratiquant le traitement sélectif au tarissement.

    A. ROBERT (1, 2), P. ROUSSEL (3), N. BAREILLE (1), D. RIBAUD (4), F. SERIEYS (5), M. LeGUENIC (6), H. BAUDET (7), V. HEUCHEL &dagger (4), H. SEEGERS (1)

    (1) UMR 708 ENVN-INRA Gestion de la Santé Animale, BP 40706, 44307 NANTES cedex 03

    (2) Arilait Recherches, 42 rue de Châteaudun, 75314 PARIS cedex 09

    (3) Institut de l’Elevage, 9 rue André Brouard, BP 70510, 49105 ANGERS cedex 02

    (4) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, 75595 PARIS cedex 12

    (5) Filière Blanche, 12 quai Duguay, 35000 RENNES

    (6) Chambres d’Agriculture de Bretagne, Recherche Appliquée Pôle Herbivores, EDE 56, BP 77, 56002 VANNES cedex

    (7) Contrôle Laitier Sarthe, 126 rue de Beaugé, BP 106, 72018 LE MANS cedex

    RESUME

    L’objectif de cette étude était d’identifier des facteurs de risque de nouvelle infection intra-mammaire (IIM) pendant la période tarie chez les vaches non traitées dans des troupeaux en traitement sélectif au tarissement. Des enquêtes et des suivis individuels de vaches ainsi que des analyses bactériologiques de lait de quartiers au tarissement et 3 jours après vêlage ont été réalisés sur 347 vaches non traitées (980 quartiers non infectés au tarissement) dans 28 élevages en traitement sélectif au tarissement. Chaque facteur de risque potentiel et ses interactions possibles avec le statut infectieux de la mamelle de la vache au tarissement (SIV) (infectée dans au moins 1 quartier vs. non infectée) ont été testés en univarié, puis en multivarié. Huit facteurs de risque, dont 3 en interaction avec le SIV ont été identifiés : les vaches infectées dans au moins 1 quartier au tarissement, avec une lactation précédente longue (> 355 jours), une période tarie longue (> 65 jours), une distribution de concentrés jusqu’au tarissement et une faible production laitière au tarissement (< 18kg) avaient un risque de nouvelle IIM plus élevé que les vaches non infectées au tarissement avec une lactation <= 355 jours, une période tarie <= 65 jours, une suppression des concentrés avant le tarissement et une production laitière >= 18 kg. Pour les vaches non infectées au tarissement les facteurs de risque étaient : une production laitière 305 jours >8 600 kg, un index morphologique de longueur des trayons faible et un pourcentage de résultats individuels de concentration en cellules somatiques > 300 000 cell./ml dans le troupeau le mois de vêlage de la vache > 15 %. Si toutes les vaches non traitées avaient été non infectées au tarissement, 16 % des nouvelles IIM auraient été évitées. Pour améliorer les résultats du traitement sélectif au tarissement, des recherches plus poussées sur les critères d’identification des vaches infectées au tarissement devraient être envisagées.

    Télécharger le fichier PDF (24.7 ko)

    Voir tous les textes de : Bareille N. | Baudet H. | Heuchel V. | Le Guenic M. | Ribaud D. | Robert A. | Roussel P. | Seegers H. | Serieys F.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2005 - Séance :

    Santé

    Epidémiologie descriptive des infections mammaires des vaches laitières en période sèche dans des troupeaux pratiquant le traitement sélectif au tarissement. 

    Ph. ROUSSEL, A. ROBERT, B. POUTREL, N. BAREILLE, F. SERIEYS, M. LE GUENIC, H. BAUDET, H. SEEGERS, V. HEUCHEL

    Homogénéité intra-troupeau des souches de Staphylococcus aureus de mammites subcliniques pour la production de beta-lactamase et la résistance à la pénicilline. 

    F. SERIEYS, M. GICQUEL-BRUNEAU

    Bilan et paramètres génétiques des mammites cliniques collectées par le contrôle laitier dans les races Montbéliarde, Normande et Prim’Holstein. 

    B. BONAITI, S. MOUREAUX, S. MATTALIA

    Affiche • Efficacité du décoquinate sur l’infection naturelle par Cryptosporidium parvum chez des chevreaux de race Cachemire. 

    I. FERRE, U. GARCÍA, K. OSORO, A. RICHARD, L.M. ORTEGA-MORA

    Affiche • Mise en place d’un observatoire régional de l’infection par le virus de la Diarrhée Virale Bovine (B.V.D.) en Bourgogne. 

    E. PETIT

    Affiche • Evaluation de l’importance des Trématodoses dans des élevages bovins allaitants de Bourgogne à partir d’observations en abattoir. 

    P. PIERRET, G. PERRIER, J.B. AUROY, I. FIOT, A. JARDIN, N. MARQUIS

    Affiche • Agents pathogènes mis en évidence sur des veaux lors de gastro-entérites néonatales dans les troupeaux bovins de Vendée. 

    J.M. QUILLET, J. LEPEULE, M. OGIER DE BAULNY, S. ASSIE, H. SEEGERS

    Affiche • Variations des teneurs en sélénium dans les aliments pour bovins et statut sélénique chez l’animal. 

    J-F. CABARAUX, J-L. HORNICK, N. SCHOONHEERE, L. ISTASSE, I. DUFRASNE

    Affiche • Excrétion fécale de Listeria monocytogenes : infection ou simple transit ? 

    E. ZUNDEL, S. BERNARD

    Affiche • Intérêt de la technique PCR dite en temps réel pour la détection de Coxiella burnetii, agent d’une zoonose : la Fièvre Q. 

    R. GUATTEO, F. BEAUDEAU, V. DESCARSIN, E. SELLAL, A. RODOLAKIS, A. JOLY

    Affiche • Effet du tassement de la litière en aire paillée sur l’évolution de sa température. 

    T. HÉTREAU, JL MENARD

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés