Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins laitiers | Reproduction

La production laitière des 3 premières semaines est négativement associée avec la normalité de la cyclicité chez la vache laitière.

C. DISENHAUS (1), S. KERBRAT (1 et 2), J. M. PHILIPOT (2)

(1) Unité Mixte de Recherches sur la Production du Lait INRA/ENSAR, 65, rue de Saint Brieuc. CS84215. 35042 Rennes Cedex

(2) URCEO, 69 rue de la Motte Brûlon. BP 1978, 35019 Rennes Cedex 7

RESUME

L’effet du bilan énergétique des 3 premières semaines de lactation a été testé sur la cyclicité. Dans cet essai 72 vaches pour moitié primipares, ont été allotées selon la parité, l’état d’engraissement au vêlage et la production laitière attendue. Le bilan énergétique a été modulé par la fréquence de traite. La cyclicité a été attestée par le suivi tri-hebdomadaire de la progestérone du lait. Les différentes variables continues ont été analysées par analyse de variance complétée par une étude des contrastes. L’analyse statistique des résultats de cyclicité a été réalisée par régression logistique ascendante pas à pas. La traite 1 fois/jour a généré une production laitière plus faible et un bilan énergétique plus élevé (P<0,01) ainsi qu’une proportion plus faible de cycles anormaux (P=0,14). Indépendamment du lot, la proportion de cycles anormaux a été principalement augmentée avec la production laitière, sans effet du bilan énergétique. La proportion d’anoestrus post-partum a été associée principalement négativement avec la glycémie et positivement avec les AGNE plasmatiques à partir de la 4ème semaine. Limiter la production laitière au cours des 3 premières semaines pourrait donc être favorable à la normalité des cycles.

Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière