• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • La production laitière des 3 premières semaines est négativement associée avec la normalité de la cyclicité chez la vache laitière.

    C. DISENHAUS (1), S. KERBRAT (1 et 2), J. M. PHILIPOT (2)

    (1) Unité Mixte de Recherches sur la Production du Lait INRA/ENSAR, 65, rue de Saint Brieuc. CS84215. 35042 Rennes Cedex

    (2) URCEO, 69 rue de la Motte Brûlon. BP 1978, 35019 Rennes Cedex 7

    RESUME

    L’effet du bilan énergétique des 3 premières semaines de lactation a été testé sur la cyclicité. Dans cet essai 72 vaches pour moitié primipares, ont été allotées selon la parité, l’état d’engraissement au vêlage et la production laitière attendue. Le bilan énergétique a été modulé par la fréquence de traite. La cyclicité a été attestée par le suivi tri-hebdomadaire de la progestérone du lait. Les différentes variables continues ont été analysées par analyse de variance complétée par une étude des contrastes. L’analyse statistique des résultats de cyclicité a été réalisée par régression logistique ascendante pas à pas. La traite 1 fois/jour a généré une production laitière plus faible et un bilan énergétique plus élevé (P<0,01) ainsi qu’une proportion plus faible de cycles anormaux (P=0,14). Indépendamment du lot, la proportion de cycles anormaux a été principalement augmentée avec la production laitière, sans effet du bilan énergétique. La proportion d’anoestrus post-partum a été associée principalement négativement avec la glycémie et positivement avec les AGNE plasmatiques à partir de la 4ème semaine. Limiter la production laitière au cours des 3 premières semaines pourrait donc être favorable à la normalité des cycles.

    Télécharger le fichier PDF (662.9 ko)

    Voir tous les textes de : Disenhaus C. | Kerbrat S. | Philipot J-M.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Reproduction

    Autres textes des

    3R 2002 - Séance :

    Reproduction

    Reproduction ovine et caprine sans hormones : utopie ou perspective réaliste ? 

    BRICE G., LEBOEUF B., PERRET G.

    Efficacité de l’effet bélier chez la brebis Limousine à différents moments de l’anoestrus saisonnier et selon la durée de l’intervalle tarissement - mise en lutte. 

    TOURNADRE H., BOCQUIER F., PETIT M., THIMONIER J., BENOIT M.

    Affiche • Résultats d’une enquête sur l’utilisation du photopériodisme en élevage caprin laitier. 

    BADINAND F., ROUYET M.

    Affiche • Influence du système de production sur les résultats de reproduction en élevage laitier. 

    DESARMENIEN D., BOURRE JM., PACCARD P., CHEVALLIER A.

    Affiche • Indicateurs de fertilité dans une population de bovins : prise en compte de la qualité de données. 

    GRANADOS-CHAPATTE A., BARET P.

    Affiche • Systèmes d’élevage et caractéristiques de la reproduction chez la chèvre bédouine (Capra hircus). 

    CHARALLAH S., AMIRAT Z., KHAMMAR F.

    Affiche • Performances reproductives des brebis Ouled-Djellal nées simples et doubles. 

    DEKHILI M.

    Affiche • Facteurs de variation du taux de gestation de receveuses d’embryons de race Charolaise. 

    BOUDERBAL A., MANIERE J., LAURIERE P., LEGRAND C., CHASTANT S., GRIMARD B.

    Affiche • Relations entre niveau de production laitière, bilan énergétique et production d’embryons chez des vaches laitières de race Montbéliarde superovulées. 

    FRERET S., LAIZEAU JS., MANCIAUX L., MARIE M., PONTER AA., GRIMARD B.

    Affiche • Relations entre métabolisme énergétique et production d’embryons par OPU/FIV chez des génisses laitières. 

    FRERET S., GRIMARD B., JOLY C., PONCHON S., TRON N., PONTER AA., PONSART C., HUMBLOT P.

    Affiche • L’urémie (lait/plasma) peut révéler un apport excessif de protéines limitant la fertilité des vaches. 

    FROIDMONT E., THEWIS A., BARTIAUX-THILL N.

    Affiche • Mesure de l’efficacité des dosages de progestérone à la ferme intégrés dans une formation de l’éleveur pour lutter contre l’infécondité. 

    ARGENTE G., JULLO A.

    Affiche • Comparaison de deux protocoles d’insémination chez des génisses Charolaises synchronisées à l’aide d’implants de norgestomet : 1 IA 48h vs 2 IA 48 et 72h après retrait de l’implant 

    GRIMARD B., DEWAELE M., QUINTON H.

    Affiche • Effet de la Buséréline administrée 24 h avant l’insémination artificielle de brebis de race Sarde : dynamique folliculaire port-ovulatoire et niveaux plasmatiques de LH, de 17 beta oestradiol et de progestérone. 

    BRANCA A., MARONGIU ML., BOMBOI G., GALLUS M., FLORIS B., PELLICCIA C., HUMBLOT P.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés