• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • La traite des vaches laitières une fois par jour pendant l’ensemble de la lactation : conséquences sur les performances zootechniques et la qualité du lait.

    D. POMIES (1), B. REMOND (2)

    (1) INRA, Unité de Recherche sur les Herbivores, 63122 Saint-Genès Champanelle

    (2) ENITAC, Unité Elevage et Production des Ruminants (Unité soutenue par l’INRA), Site de Marmilhat, 63370 Lempdes

    RESUME

    La traite est aujourd’hui l’un des travaux les plus contraignants en élevage laitier. Dans le contexte actuel de simplification du travail, nous avons étudié la possibilité de ne traire les vaches qu’une fois par jour. Dix-huit vaches Prim’Holstein multipares ont été réparties en deux lots équivalents dès le vêlage : le lot témoin (2T) a été trait matin et soir durant toute la lactation, tandis que l’autre (IT) n’était trait que le matin. Au cours de l’hiver les animaux ont reçu la même ration complète distribuée à volonté et durant l’été ils ont été conduits ensemble au pâturage. Les vaches du lot 2T ont produit en moyenne 7 272 kg de lait en 305 jours. Celles du lot 1T ont eu une lactation plus courte de 12 jours, une production laitière inférieure de 6,3 kg/j, un taux butyreux du lait supérieur de 4,3 g/kg et un taux protéique supérieur de 2,0 g/kg. Le taux de lactose, la concentration en cellules somatiques et le rapport caséines/protéines ont été identiques dans le lait des deux lots. Les quantités de matière sèche ingérées au cours des trois premiers mois de lactation ont peu différé entre les deux lots, ce qui s’est traduit à la fin de cette période par un poids et une note d’état corporel supérieurs de respectivement 30 kg et 0,98 point en faveur des vaches du lot 1T. Le faible nombre d’animaux n’a pas permis de mettre en évidence de meilleurs résultats de reproduction pour les vaches du lot 1T, chez lesquelles il n’a été observé aucun trouble sanitaire particulier et aucun comportement anormal. La traite une fois par jour de vaches laitières multipares hautes productrices ne semble donc pas poser de problème majeur, mais son impact sur les primipares et l’enchaînement des lactations successives reste à étudier.

    Télécharger le fichier PDF (708.4 ko)

    Voir tous les textes de : Pomiès D. | Rémond B.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Traite

    Autres textes des

    3R 2002 - Séance :

    Un point sur

    Les représentations de l’animal et du bien-être animal par les éleveurs et les techniciens intervenant en élevage. 

    DOCKES AC., KLING-EVEILLARD F., WISNERBOURGEOIS C.

    Affiche • Effet de la traite une fois par jour, pendant sept semaines, de vaches laitières en milieu de lactation. 

    REMOND B., PRADEL P., POMIES D., PETIT M.

    Affiche • Les démarches qualité en élevage : rôle et motivations des producteurs. 

    DOCKES AC., INGRAND S.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés