• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Les différents postes de consommation en énergie et les pistes d’économie en élevage bovin laitier

    BEGUIN E. (1), BONNET J. (1), DOLLE JB. (2), CHARROIN T. (3), FERRAND M. (4)

    (1) Institut de l’élevage, département actions régionales, 19 bis rue Alexandre Dumas 80096 Amiens cedex 3

    (2) Institut de l’élevage, département actions régionales, 56, avenue R. Salengro B.P. 39 62051 Saint Laurent Blangy

    (3) Institut de l’élevage, département actions régionales, B.P. 50 42272 Saint-Priest-en-Jarez

    (4) Institut de l’élevage, département biométrie, 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    RESUME

    La raréfaction des ressources énergétiques, le renchérissement du coût de l’énergie et la nécessaire lutte contre le réchauffement climatique conduisent à approfondir l’analyse des consommations d’énergie dans les fermes d’élevage, dans le but de proposer un diagnostic-conseil opérationnel. L’objectif du travail mené par l’institut de l’élevage avec ses partenaires (chambres d’agriculture, ADEME) est de disposer de repères selon les différents systèmes de production, disponibles pour des démarches de conseil en consommation d’énergie. Il s’agit également de fournir aux conseillers et aux éleveurs les pistes d’amélioration susceptibles d’être mises en œuvre au sein des exploitations d’élevage. Cette communication s’appuie sur les données 2006 collectées en 2007 auprès de deux cent trente cinq exploitations bovin lait des réseaux d’élevage. Parallèlement, une recherche bibliographique, des interviews d’experts et la réalisation d’enquêtes ont permis de lister et de valider une partie des facteurs explicatifs des consommations d’énergie des exploitations laitières ainsi que des pistes d’économies. L’analyse des écarts de consommation pour les quatre postes étudiés : électricité, carburants, fertilisation et alimentation, démontre qu’il existe plus d’écarts de consommation d’énergie de l’atelier lait par unité produite intra-système qu’entre systèmes. Les exploitations les plus économes en énergie présentent un bon niveau de productivité et de bonnes performances économiques. Quelque soit le système, il existe un potentiel d’économie d’au moins 20 % lié à l’optimisation du fonctionnement. Les marges de progrès sont présentes sur tous les postes étudiés mais avec 40 % du total des consommations d’énergie, c’est le poste alimentation qui présente les plus fortes marges de progrès.

    Télécharger le fichier PDF (308.6 ko)

    Voir tous les textes de : Béguin E. | Bonnet J. | Charroin T. | Dolle J.B. | Ferrand M.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Environnement

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés