Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins laitiers | Reproduction

Taux de gestation et de vêlages après clonage somatique chez les bovins, incidence des anomalies foetales et placentaires.

CHAVATTE-PALMER P. (1, 2), HEYMAN Y. (1), RICHARD C. (3), RENARD J.P. (1)

(I) INRA, Biologie du Développement et Biotechnologies, 78352 Jouy en Josas cedex

(2) INA P-G, Dépt. des Sciences Animales, 75231 Paris

(3) INRA, Unité Expérimentale de Bressonvilliers 91630 Leudeville

RESUME

Il est maintenant établi qu’une descendance normale et fertile peut être produite par transfert nucléaire (TN) de cellules somatiques dans des ovocytes énuclées. Cependant, une caractéristique du TN est la forte fréquence de mortalité embryonnaire en début de gestation et pendant les périodes fœtales tardive et périnatale. La majorité des pertes sont observée pendant le premier tiers de gestation. Cependant, un syndrome plus distinct, appelé communément le syndrome du gros veau ou « Large Offspring Syndrome » (LOS), a été décrit pendant la gestation tardive et provoque une importante mortalité fœtale et néonatale. Ce syndrome a aussi été décrit chez les animaux issus du transfert d’embryons produits par fécondation et développement précoce in vitro. Enfin, les gestations prolongées sont courantes et les nouveau-nés vivants présentent souvent un syndrome de détresse respiratoire et plusieurs types d’anomalies qui peuvent empêcher leur survie. Cet article détaille les pertes dues à ce syndrome dans notre laboratoire et les lésions les plus fréquemment rencontrées.

Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière