• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Gestion dynamique de la variabilité génétique lors de la sélection des bovins laitiers.

    J.J. COLLEAU (1), S. MOUREAUX (2), M.BRIEND (1), J. BECHU (3)

    (1) INRA, DGA, SGQA, 78352 Jouy en Josas cedex

    (2) Institut de l’Elevage, INRA-SGQA, 78352 Jouy en Josas cedex

    (3) GNA, Z.A. Le Gué Thibout, BP43, 61700 Domfront

    RESUME

    On décrit l’approche adoptée pour gérer la variabilité génétique au moment de la procréation des jeunes taureaux, (phase amont), de l’utilisation des taureaux de service (phase aval) et du choix des taureaux à la sortie du testage (phase agrément). L’objectif est de minimiser la parenté moyenne deux à deux dans la population existante augmentée des produits nés des accouplements programmés, tout en fixant le niveau génétique moyen de ceux-ci à une valeur souhaitée. Des tests a posteriori et en vraie grandeur sont effectués sur l’ensemble de la population Normande actuelle. Par rapport aux accouplements réels déjà effectués, l’algorithme d’optimisation permet de réduire les parentés moyennes de l’ordre de 20 à 30%. (phases amont et aval), en gardant le niveau génétique moyen observé. L’agrément optimisé rejette une fraction importante des taureaux déjà agréés et, par contre, admet des taureaux qui n’ont pas reçu l’agrément. Les perspectives sont indiquées.

    Télécharger le fichier PDF (47.1 ko)

    Voir tous les textes de : Bechu J. | Briend M. | Colleau J-J. | Moureaux S.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Génétique

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés