• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Adaptation à la chèvre locale tunisienne de la dose d’eCG à utiliser dans le traitement hormonal

    A. BEN SAAD (1), P. CHEMINEAU (2)

    (1) Institut des Régions Arides, 6051 Nahal-Gabès (Tunisie)

    (2) INRA Station de Physiologie de la reproduction, 37380 Nouzilly (France)

    INTRODUCTION

    La zone aride en Tunisie (moins de 350 mm par an) couvre 70 % de la surface totale du pays. Dans cette zone vivent plus de 4 000 000 de personnes dont près de 60 % vivent encore de l’agriculture. Dans des conditions climatiques difficiles, l’élevage reste l’activité principale de cette zone qui entretient plus de 600 000 chèvres, soit plus de la moitié du cheptel national. Pour améliorer le revenu de la population agricole dans ces régions, un projet d’amélioration de l’élevage caprin par le biais du croisement d’absorption de la chèvre locale par des races importées, a été crée depuis 1980. L’insémination artifcielle sur chaleurs synchronisées par traitement associant progestagène et eCG (équine chorionié gonadotropin), a été choisie pour améliorer la diffusion des gènes des races caprines importées. La dose de eCG dépend à la fois de la race, de l’époque de traitement et du niveau de la production laitière. Ainsi, cet essai a été réalisé avec pour objectif l’adaptation de la dose de eCG à utiliser à la race locale.

    Télécharger le fichier PDF (85.3 ko)

    Voir tous les textes de : Ben Saad A. | Chemineau P.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Caprins | Reproduction

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés