• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Estimation de la perte embryonnaire précoce chez la brebis Sarde après insémination artificielle

    A. BRANCA (1), M. GALLUS (1), R. PARES (1), G. MOLLE (1), S. LANDAU (2)

    (1) Istituto Zootecnico e Caseario per la Sardegna, 07040 Olmedo, Italy

    (2) Department of Natural Resources, Agricultural Research Organisation, The Volcani Center, Bet Dagan 50250, Israel

    INTRODUCTION

    L’objectif de l’étude a été d’étudier les raisons de la faible fertilité chez la brebis Sarde après insémination artificielle (I.A.) effectuée après synchronisation de l’oestrus et de l’ovulation par traitement hormonal. L’absence de fécondation et les mortalités embryonnaires précoces représentant la cause la plus importante d’échecs de gestation, le taux d’ovocytes non fécondés et le taux de mortalité embryonnaire ou foetale pendant les 30 premiers jours de gestation ont été évalués. L’effet d’une supplémentation de la ration (maïs grain/tourteau de soja) visant à améliorer les performances reproductives a été étudié.

    Télécharger le fichier PDF (89.5 ko)

    Voir tous les textes de : Branca A. | Gallus M. | Landau S. | Molle G. | Pares R.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Ovins laitiers | Reproduction

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés