Tous les textes des 3R

Régulation épigénétique : applications en élevage

Bovins laitiers | Génétique | Génomique | Traite

La monotraite induit la méthylation d’une région régulatrice distale en amont du gène de la caséine- S1

NGUYEN M. (1), BOUTINAUD M. (2), PETRIDOU B. (1), CHAT S. (1), BOUET S. (3), LALOE D. (3), JAFFREZIC F. (3), GABORY A. (4), KRESS C. (1), GALIO L. (1), CHARLIER M. (1), PANNETIER M. (4), KLOPP C. (5), JAMMES H. (4), DEVINOY E. (1)

(1) INRA, UR1196, Génomique et Physiologie de la Lactation, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas

(3) INRA, UMR1313, Génétique Animale et Biologie Intégrative, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas

(4) INRA, UMR1198, Biologie du Développement et de la Reproduction, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas

(5) INRA, Plateforme bioinformatique Genotoul, UR875 Biométrie et Intelligence Artificielle, 31325 Castanet-Tolosan

RESUME

La fréquence de traite induit des modulations à plus ou moins long terme de la production laitière, en régulant la synthèse et la sécrétion des produits du lait. Cette régulation fait appel à des variations d’expression d’un certain nombre de gènes. Nous avons émis l’hypothèse que cette variation de l’expression des gènes, notamment après une période de monotraite, pouvait être induite via une modification de la méthylation de l’ADN au niveau de régions régulatrices distales des gènes. Afin de tester cette hypothèse, nous avons choisi d’étudier la variation de méthylation de l’ADN au niveau d’une région distale du gène de la caséine- S1 (CSN1S1). Nos résultats montrent que la monotraite induit une méthylation globale de l’ADN génomique avec une méthylation ponctuelle d’une région régulatrice distale du gène CSN1S1. Ces modifications, de nature épigénétique, peuvent expliquer les modulations de production laitière induites à long terme par la monotraite.

Bovins laitiers | Génétique | Génomique | Traite

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière