Tous les textes des 3R

Régulation épigénétique : applications en élevage

Bovins à viande | Bovins laitiers | Génétique | Génomique

Un nouvel outil pour l’analyse haut-débit de la variabilité épigénétique chez les bovins

KIEFER H. (1), JOUNEAU L. (1), CAMPION E. (1), MARTIN-MAGNIETTE M-L. (2), BALZERGUE S. (2), CHAVATTE-PALMER P. (1), HEYMAN Y. (1), RICHARD C. (1), LE BOURHIS D. (1, 3), RENARD J-P. (1) ET JAMMES H. (1)

(1) BDR, INRA, F-78352 Jouy-en-Josas, ENVA, F-94704 Maisons-Alfort

(2) URGV, INRA, F-91057 Evry

(3) UNCEIA, F-94704 Maisons-Alfort

INTRODUCTION

L’interaction entre l’environnement et le génome se fait par
l’intermédiaire de marques épigénétiques, telle la méthylation
de l’ADN, qui interviennent dans la construction du phénotype
en sélectionnant l’information génétique à exprimer. Le
clonage est un modèle de perturbations épigénétiques
induites par la reprogrammation d’un noyau somatique en
noyau embryonnaire, avec des conséquences à long terme
sur le phénotype, à génotype nucléaire constant. Nous
analysons l’épigénome de clones bovins pour identifier des
régions particulièrement variables sur le plan épigénétique.
Ces régions pourraient être sensibles aux modifications
environnementales dans la population normale. Nous
présenterons les résultats obtenus sur le foie, organe-clé du
métabolisme qui présente de nombreux dysfonctionnements
chez les clones et dont la fonction évolue au cours de la vie
et selon l’environnement chez les animaux non clonés.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Génétique | Génomique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière