• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Etat actuel et perspectives d’évolution des objectifs de sélection chez les ruminants

    PHOCAS F. (1), BROCHARD M. (2), LARROQUE H. (3), LAGRIFFOUL G. (5), LABATUT J. (4), GUERRIER J. (6)

    (1) INRA, UMR1313 GABI, F-78352 Jouy-en-Josas Cedex

    (2) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, F-75595 Paris Cedex 12

    (3) INRA, UR 631 SAGA, CS 52627, F-31326 Castanet-Tolosan Cedex

    (4) INRA AGIR, CS 52627, F-31326 Castanet-Tolosan Cedex

    (5) Institut de l’Elevage, BP 42118, F-31321 Castanet-Tolosan Cedex

    (6) Institut de l’Elevage, 9 allée Pierre de Fermat, F-63170 Aubière

    RESUME

    Le but de toute sélection animale est d’améliorer les caractéristiques génétiques des populations sur un ensemble de caractères héritables et d’intérêt pour les générations à venir. C’est cet ensemble de caractères que les généticiens cherchent à résumer dans une fonction - dite « objectif de sélection » - qui vise à donner une valeur de synthèse des reproducteurs ou des races. La détermination de l’objectif de sélection d’une population animale nécessite d’intégrer la diversité des systèmes de production et des caractères d’intérêt économique, mais aussi des caractéristiques difficiles à quantifier d’un point de vue économique et biologique. Les index de synthèse (IS) sont des instruments privilégiés pour sélectionner efficacement les animaux selon les orientations définies par les acteurs d’une race. Idéalement, ils sont basés sur des études économiques associant des recettes et des coûts à l’amélioration génétique des caractères. Cette fonction peut être très complexe à établir, notamment pour intégrer les intérêts des divers acteurs de la filière concernée, évaluer le bénéfice économique espéré de la sélection pour certains caractères « non marchands », ou appréhender l’évolution actuelle du contexte technique, économique et social. La prise en compte d’objectifs techniques consiste alors à fixer des niveaux de réponse souhaités sur les caractères pour définir les pondérations des IS. Un bilan de la situation actuelle et les perspectives d’évolution sont présentés dans cette synthèse. Les IS en races bovines sont basés sur des raisonnements technico-économiques intégrant des systèmes de production diversifiés, mails ils ont été élaborés il y a 10 à 15 ans. Ils nécessitent donc d’être revisités tant pour inclure de nouveaux caractères que pour actualiser les pondérations économiques des caractères déjà pris en compte. En ovins et caprins, les IS sont pour le moment basés sur des considérations techniques dans toutes les races, même si les premières propositions économiques voient le jour depuis 2012. Il convient aussi de mettre à jour les IS en intégrant des nouveaux caractères sur la base de considérations technico-économiques mais aussi sociétales. C’est l’objet du projet CASDAR OSIRIS (2012-2014) en construisant un outil générique à l’ensemble des 5 filières de ruminants, capable de calculer l’incidence économique d’évolution des caractères en fonction des conditions économiques et techniques propres à chaque filière.

    Télécharger le fichier PDF (182.9 ko)

    Voir tous les textes de : Brochard M. | Guerrier J. | Labatut J. | Lagriffoul G. | Larroque H. | Phocas F.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Génétique | Ruminants (général)

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés