Tous les textes des 3R

Reproduction : Aspects mâle

Caprins | Reproduction

L’insémination artificielle dans l’espèce caprine : les évolutions de la technique

BOUE P. (1), LEBOEUF B. (2), BARIL G. (3), BRICE G. (4)

(1) CAPRI - IA Agropole 86550 Mignaloux-Beauvoir

(2) INRA - SEIA 86480 Rouillé

(3) INRA - PRMD 37380 Nouzilly

(4) Institut de l’Elevage B. P IX 31231 Castanet-Tolosan Cedex

RESUME

Ce n’est qu’à partir des années 80 que l’I.A. caprine a commencé à se développer en France. Le protocole actuel est l’aboutissement d’une série d’ajustements de la technique de synchronisation des chaleurs chez la femelle et du conditionnement et de la conservation de la semence chez le mâle. Parmi les principaux, il faut citer la réduction de la durée du traitement progestatif de 18-21 jours à 11 jours, celle du nombre d’interventions (2 vs 1) et du nombre de spermatozoïdes par dose (250 millions vs 100 millions). Pour le mâle, le lavage de la semence et le traitement lumineux des boucs ont permis de réaliser de grandes avancées. Bien que le protocole actuel, donne des résultats satisfaisants, des essais sont en cours pour en diminuer leur variabilité, et pour envisager des alternatives à l’utilisation des traitements hormonaux. Ce programme de recherche est conduit par le Groupe Reproduction Caprine qui réunit tous les partenaires de la filière.

Caprins | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière