Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins laitiers | Génétique

ACTIVIA : une méthode d’accouplement à objectifs multiples pour bovins laitiers

COLLEAU J.J. (1), TUAL K. (2), de PREAUMONT H. (2), REGALDO D. (3)

(1) INRA, UR337, Station de génétique quantitative et appliquée 78352 Jouy-en-Josas Cedex

(2) Centre d’insémination animale, BP54, 61382 L’AIGLE Cedex

(3) Institut de l’élevage, département génétique, 149 Rue de Bercy 75595 Paris Cedex 12

INTRODUCTION

La maîtrise à long terme de la parenté et de la consanguinité passe par le calcul et l’application de taux optimisés d’utilisation des reproducteurs (Colleau et al., 2006). En bovins laitiers, les utilisateurs sont habituellement très exigeants sur le profil zootechnique de ceux-ci et tolèrent mal la moindre faiblesse. Une solution possible pour faciliter l’utilisation de reproducteurs recommandés mais susceptibles d’être plus ou moins rejetés pour cette raison consiste à mettre au point une méthode d’accouplements compensateurs. C’est précisément l’objectif d’ACTIVIA (Accouplements Testés pour l’Intégration de la Variabilité en Insémination Animale), méthode testée sur les données du Centre de L’Aigle et effectivement mise en œuvre en juillet 2007.

Bovins laitiers | Génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière