Tous les textes des 3R

Economie

Bovins à viande | Economie

Le commerce extérieur de la France dans le secteur bovin

CHATELLIER Vincent (1)

(1) INRA, LERECO, Rue de la Géraudière, 44316 Nantes

RESUME

La production française de viande bovine s’inscrit à la baisse depuis de nombreuses années, sous l’influence principale d’un recul du cheptel de vaches laitières (division par deux en 35 ans) partiellement compensé par une hausse du cheptel allaitant jusqu’à la fin des années 2000. Ce recul de l’offre nationale de viande bovine intervient dans un contexte caractérisé, d’une part, par une diminution de la demande intérieure et, d’autre part, par une modification progressive du positionnement de la France sur les marchés extérieurs. En dépit de l’importance de son cheptel allaitant, la France est déficitaire en viande bovine en 2015, mais excédentaire en bovins vivants. Les importations de viande bovine se font principalement en provenance de pays voisins de l’Europe du Nord et concernent surtout des femelles laitières. Les exportations sont, quant à elles, dominées par un courant traditionnel d’exportations de bovins mâles vivants à destination de l’Italie. Le commerce de la France avec les pays tiers demeure toujours limité tant à l’import qu’à l’export.

Bovins à viande | Economie

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière