• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Viande bovine en Italie et positionnement des filières françaises.

    HANUS G.

    Institut de l’Elevage

    RESUME

    L’Italie est au niveau européen le second consommateur de viande bovine, en particulier de jeune bovin, et sa situation largement déficitaire en fait un marché essentiel pour la valorisation des mâles français, qu’ils soient exportés sous la forme de viande finie ou d’animaux maigres engraissés en Italie. Alors que le secteur se professionnalise, la croissance de la Grande Distribution Organisée accélère la normalisation de la demande et la pression sur les marges. La production de maigre français, s’appuyant sur des races allaitantes aux qualités reconnues, a su tirer parti de ce contexte en s’y adaptant. Elle a pu ainsi accroître sa part de valeur ajoutée dans une filière soutenue par des prix de marché élevés. La production française de gras en revanche, pourtant compétitive en termes de coûts de production et bénéficiant de soutiens PAC plus élevés, n’a pas su mettre en place les stratégies lui permettant de se développer durablement sur ce marché.

    Télécharger le fichier PDF (1010.8 ko)

    Voir tous les textes de : Hanus G.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Economie | Europe

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés