• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Coût de production et prix de revient du taurillon. Résultats des Réseaux d’Elevages dans l’0uest

    MERCERON J., BASSOT G.

    Institut de l’Elevage, Monvoisin, BP 67, 35650 Le Rheu

    RESUME

    La maîtrise des coûts de production est un objectif permanent des éleveurs. En taurillons, les variations du prix d’achat des animaux s’ajoutent à la problématique des coûts de production. Après avoir défini la méthodologie d’évaluation du prix de revient du taurillon par kg de carcasse et du coût de production par kg de gain de poids vif, on s’intéressera aux résultats d’un échantillon de 226 élevages suivis dans les réseaux d’élevage de l’Ouest de la France de 1990 à1994. le prix de revient présente une relative stabilité depuis 1991 et il n’y a pas d’effet annuel significatif sur les coûts de production. Le type et le poids des animaux achetés n’influencent pas le niveau et la structure du coût de production par kg de gain de poids vif. On observe un effet taille de l’atelier. Entre élevages, plus de la moitié de la variabilité provient des charges de structure et le reste sur les coûts de l’alimentation. La quantité de concentrés consommée et l’efficacité de la culture du maïs (rendement et coût/ha) sont des facteurs de baisse du coût alimentaire.

    Télécharger le fichier PDF (408.8 ko)

    Voir tous les textes de : Bassot G. | Merceron J.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Conduite d’élevage | Economie

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés