Tous les textes des 3R

Environnement

Environnement | Ruminants (général)

Méta-analyse des effets d’additifs alimentaires sur la méthanogénèse des ruminants, in vivo.

PINEAU J. (1), LONCKE C. (2), EUGENE M. (3)

(1) ESA d’Angers, 55 rue Rabelais, 49007 Angers, France

(2) INZO° Rue de l’église - CS 90019 02400 Chierry, France

(3) UMR1213 Herbivores, INRA, Theix, F63122 Saint-Genès-Champanelle, France

INTRODUCTION

Les préoccupations environnementales liées à l’élevage des
ruminants sont importantes et il convient de réduire
l’empreinte de l’élevage au changement climatique (Doreau
et al., 2011). Différents auteurs se sont intéressés à
l’utilisation potentielle de plantes riches en métabolites
secondaires comme additifs, souvent sous forme d’huiles
essentielles, dans les rations des ruminants, car il s’est
avéré qu’in vitro elles réduisaient la méthanogenèse
(Benchaar et al., 2011). Cependant les résultats in-vitro ne
sont pas toujours vérifiés in-vivo. Cette étude consiste à
analyser, par méta-analyse de données bibliographiques,
l’effet des additifs alimentaires testés in vivo sur les
émissions de méthane (CH4) entérique chez les ruminants.
L’objectif est d’identifier des classes d’additifs qui réduisent
le CH4 entérique de ruminants, de quantifier cette réduction,
et de la relier aux performances animales.

Environnement | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière