Tous les textes des 3R

Santé

Ovins à viande | Ovins laitiers | Santé animale

Impacts techniques et économiques de l’épizootie du virus de Schmallenberg dans les troupeaux ovins français en 2012.

MOUNAIX B. (1), SAGOT L. (1), DELVALLE C. (1), CAILLEAU L.M. (1), GACHE K. (2), DION F. (3)

(1) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, 75959 Paris, France.

(2) GDS France, 149 rue de Bercy, 75959 Paris, France.

(3) Races de France, 149 rue de Bercy, 75959 Paris, France.

INTRODUCTION

Le virus de Schmallenberg (SBV), identifié pour la 1ère fois en
France en janvier 2012, a été considéré comme responsable
de troubles cliniques congénitaux dans plusieurs élevages
ovins. Dès le début de l’épizootie, une forte variabilité des
niveaux d’atteinte clinique a été observée d’un troupeau à
l’autre au sein d’une même zone géographique (Source :
Enquête descriptive GDS France), avec la présence
concomitante de lots atteints et non atteints au sein d’un
même troupeau. Deux études nationales ont alors été
élaborées, coordonnées par les principales fédérations de
techniciens et vétérinaires d’élevage, pour décrire les impacts
du virus observés dans les troupeaux ovins et pour estimer
leurs conséquences économiques à l’échelle de l’élevage.

Ovins à viande | Ovins laitiers | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière