Tous les textes des 3R

Genetique de la résistance aux maladies

Données d’élevage | Génétique de la résistance aux maladies | Ruminants (général)

Les carnets sanitaires informatisés : nouvelles perspectives de valorisation de données enregistrées par les éleveurs

BOURRIGAN X. (1), BLERIOT G. (1), BOUISSEL C. (2), DREMAUX R. (3), DUPRES M. (4), EVARD JJ. (5), GOURAUD X. (6), LEGAY M. (7), MAURIN L. (8), SCHMITT B. (9), GAUTIER JM. (1), ROUSSEL P. (1) et MATTALIA S. (1)

(1) Institut de l’Elevage, 75012 Paris

(2) Groupement de Défense Sanitaire de Haute-Saône, 70000 Vesoul

(3) Association Régionale de Service aux Organisations d’Elevage, 59501 Douai

(4) Chambre d’Agriculture de Saône et Loire, 71010 Macon

(5) Groupement de Défense Sanitaire du Lot, 46004 Cahors

(6) Société Nationale des Groupements Techniques Vétérinaires, 75011 Paris

(7) Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie, 14053 Caen

(8) Groupement de Défense Sanitaire Bretagne, 22440 Ploufragan

(9) Groupement de Défense Sanitaire de Moselle, 57045 Metz

RESUME

Une étude a été conduite sur 7 carnets sanitaires informatisés, pour mesurer la cohérence des motifs de traitement enregistrés, en vue de nouvelles valorisations en génétique ou en appui technique. 18 303 éleveurs de bovins ont utilisé ces carnets entre 2007 et 2012. Les listes de motifs de traitement sont très hétérogènes, avec plus ou moins de détails d’un carnet à l’autre. Pour les regrouper, 4 niveaux de classification sont proposés, en séparant (ou non) les traitements préventifs et curatifs et en s’appuyant sur les recommandations internationales. Les élevages enregistrant régulièrement des événements et pour des pathologies diversifiées ont été sélectionnés et considérés comme "avec enregistrement exhaustif". Ils représentent 15,6 % de l’ensemble des élevages répertoriés et à eux seuls 56,3 % des motifs de traitement enregistrés. Les résultats de prévalences annuelles et mensuelles calculées sur 16 familles de motifs et pour 9 catégories d’animaux sont compatibles avec des valeurs rapportées antérieurement. Par ailleurs, la part de chaque motif de traitement parmi ceux enregistrés sur la descendance de taureaux a été calculée et comparée entre carnets. Elle est relativement homogène, ce qui est assez encourageant quant à la cohérence des enregistrements entre carnets. L’harmonisation des enregistrements est donc possible. Une valorisation mutualisée des enregistrements permettrait de les exploiter d’un point de vue génétique, mais aussi d’élaborer des références exploitables en appui technique pour la gestion préventive de certaines maladies.

Données d’élevage | Génétique de la résistance aux maladies | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière