Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins laitiers | Qualité aliment | Reproduction

Effet de la nature des acides gras alimentaires (acide alpha-linolénique ou acide linoléique) sur le nombre et la qualité des ovocytes collectés par Ovum Pick-Up et sur la production d’embryons chez la génisse laitière.

A.A. PONTER (1), J. ARNAULT (2), K. GUELOU (1), S. PONCHON (2), C. GONZALES (2), B. GRIMARD (1), P. HUMBLOT (3)

(1) UMR INRA-ENVA BDR, 7 avenue du Général-de-Gaulle, 94704 MAISONS-ALFORT

(2) UNCEIA-UCEAR, 484 Chemin Darefin, 38300 CHATEAUVILLAIN

(3) UNCEIA, Département R &D, 13 rue Jouët, 94704 MAISONS-ALFORT

INTRODUCTION

Chez la vache, une supplémentation en matières grasses de la ration augmente le nombre et la taille des follicules présents sur l’ovaire (Staples et al., 1998). Cet effet est dû à l’ajout d’acides gras et non à un ajout d’énergie. De plus, le type d’acides gras (saturés vs. insaturés) peut influencer la croissance folliculaire. L’objectif de cet essai a été d’étudier les effets possibles d’une modification de la nature des acides gras alimentaires sur les paramètres métaboliques et la production d’ovocytes et d’embryons après Ovum Pick-up (OPU) de génisses laitières Prim’Holstein non superovulées.

Bovins laitiers | Qualité aliment | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière