Tous les textes des 3R

Actualité

Alimentation | Ingestion | Ruminants (général)

La fibrosité des rations des ruminants

SAUVANT D. (1), DULPHY J.P. (2)

(1) ZNAPG, Département des Sciences Animales, 16 rue Claude Bernard, 75231 Paris Cedex 05

(2)INRA-SRNH, St Genès Champanelle, 63122 Ceyrat

RESUME

Les préoccupations relatives à la fibrosité des rations des ruminants ont pris de l’importance avec l’accroissement des potentiels de production. La durée de mastication (DM) rapportée à la journée (DM, min/j) ou au kg de matière sèche ingérée (indice de mastication, IM, min/kg MSI), semble être le meilleur critère de caractérisation in vivo de la fibrosité des régimes. Ces paramètres dépendent en effet étroitement de la taille des particules et de la teneur en paroi végétale des aliments. Les DM ou IM des régimes peuvent influencer certaines réponses zootechniques des animaux comme, par exemple, le taux butyreux. En pratique, il n’est cependant pas possible de raisonner quantitativement les problèmes de fibrosité à l’aide d’unités additives car les valeurs de DM ou d’IM des aliments dépendent non linéairement du niveau d’ingestion de MS de I’animal considéré.

Alimentation | Ingestion | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière