Tous les textes des 3R

Parasitisme

Bovins à viande | Bovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

Gestion du pâturage des génisses pour diminuer la pression parasitaire et renforcer l’acquisition de leur immunité

FRUTSCHI MASCHER V. (1), JUILLERAT P-A. (1), HECKENDORN F. (2)

(1) FRI, Fondation rurale interjurassienne, Courtemelon, CP 65, CH-2852, Courtételle, Suisse

(2) FiBL, Institut de recherche de l’agriculture biologique, Ackerstrasse, CH-5070 Frick, Suisse

INTRODUCTION

Les strongles gastro-intestinaux (SGI) sont parmi les plus importants agents pathogènes des bovins au pâturage. Le développement de résistances aux vermifuges de synthèse est en augmentation et il est urgent de développer des méthodes alternatives de prévention et de lutte contre ces parasites. Une possibilité consiste à permettre un bon développement de l’immunité des bovins en maintenant la pression parasitaire à un niveau peu élevé durant leur première saison de pâture. Une étude conduite par la Fondation Rurale Interjurassienne (FRI) et l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) avait pour objectif d’observer les possibilités de diminution de la pression parasitaire sur les jeunes bovins par la gestion de la pâture. Sur la base de ces résultats, un outil d’évaluation de la pression parasitaire contenant des propositions d’amélioration a été développé.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière