• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Un strongle parasite mal connu des ovins des steppes : Marshallagia marshalli

    ZOUYED I. (1), CABARET J. (2), BENTOUNSI B. (1)

    (1) Institut des Sciences Vétérinaires, Université Constantine 1 (Algérie)

    (2) INRA, UMR 1282 et Université F. Rabelais, 3780 Nouzilly France

    INTRODUCTION

    Les zones steppiques sont parmi les plus utilisées pour l’élevage ovin. Elles se caractérisent par un climat particulier (hivers frais à froids et étés chauds et secs) et une végétation spécifique. La faune helminthique est particulière : le genre Marshallagia y a été souvent recensé. Sa distribution géographique chez les moutons et les chèvres montre que la majorité des prévalences est située dans l’Eurasie (45/51 sites) et pour la moitié dans le berceau de la domestication des ovins (Moyen Orient, nord de l’Inde) (Meradi et al., 2012). Marshallagia est présent en Espagne, au Maroc, en Algérie, en Syrie, très partiellement en France, sans que l’on sache s’il est également présent dans d’autres régions du pourtour méditerranéen qui ont des climats steppiques. L’identification du parasite sur les œufs émis dans les matières fécales est assez aisée (œufs de plus grande taille que les autres strongles). Les larves infestantes que l’on rencontre dans les coprocultures n’ont pas été décrites. Cela permet d’assoir le diagnostic dans tous les cas de figure et de préciser la représentation de cette espèce sur le terrain. Notre objectif est d’assurer l’identification du parasite et de préciser la prévalence saisonnière de l’infestation.

    Télécharger le fichier PDF (227.2 ko) PDF (236.4 ko)

    Voir tous les textes de : Bentounsi B. | Cabaret J. | Zouyed I.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Ovins à viande | Parasitisme | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2015 - Séance :

    Parasitisme

    Enjeux et outils du traitement raisonné contre les strongles gastro-intestinaux chez les bovins 

    RAVINET N., CHARTIER C., LEHEBEL A., BAREILLE N., CHAUVIN A.

    La résistance génétique au parasitisme chez les petits ruminants : un enjeu de durabilité pour les productions à l’herbe 

    MORENO-ROMIEUX C., SALLE G., JACQUIET P., BLANCHARD A., CHYLINSKI C., CABARET J., FRANCOIS D., SACCAREAU M., ASTRUC J.M., BAMBOU J.C., MANDONNET N.

    Evaluation in vitro du potentiel anthelminthique de la graine de lupin, Lupinus spp. 

    DUBOIS O., SALLÉ G., FÉVRIER H., CORTET J., MAGNIN-ROBERT J.B., HARZIC N., BOUDESOCQUE-DELAYE L.

    Gestion raisonnée des strongyloses gastro-intestinales chez les génisses laitières en première saison de pâturage : utilisation d’indicateurs individuels ou de groupe en lien avec le GMQ 

    MERLIN A., CHAUVIN A., MADOUASSE A., FROGER S., BAREILLE N., CHARTIER C.

    Phénotypage de la résistance au parasitisme gastro-intestinal en infestation naturelle : l’exemple de la race ovine Roussin de la Hague 

    GRELOT A., DESNE F., POUILLE T., FRANCOIS D.

    Affiche • Epidémiosurveillance d’Echinococcus granulosus dans les abattoirs français 

    BOUE F., HORMAZ V., PEYTAVIN de GARAM C., BOUCHER J.M., ITIE-HAFEZ S., DANAN C., UMHANG G.

    Affiche • Maîtrise du parasitisme en élevage bovin lait : des marges de progrès restent à conquérir 

    FRAPPAT B., TROU G., LE GUENIC M., FRANCOIS J.

    Affiche • Gestion du pâturage des génisses pour diminuer la pression parasitaire et renforcer l’acquisition de leur immunité 

    FRUTSCHI MASCHER V., JUILLERAT P-A., HECKENDORN F.

    Affiche • Vision d’éleveur et visions techniques du parasitisme par les strongles chez les caprins en Guadeloupe 

    MERCIER M., ALEXANDRE G., MAHIEU M., NICOURT C., CABARET J.

    Affiche • Apparition d’une maladie rare chez les caprins : démarche diagnostique et hypothèses 

    ZEGHDOUDI M., DIB L., MERDACI L., LAKBAR C., BOUZIDI N.

    Affiche • Modélisation génétique et épidémiologique du parasite gastro-intestinal chez le mouton 

    SACCAREAU M., MORENO C., CIAPPESONI G., GOFFINET B., FAIVRE R., BRUN F., BISHOP S.

    Affiche • Génotypage préliminaire de Giardia chez l`agneau en Algérie 

    BAROUDI D., HAKEM A., DAHMANI., LYSEN C., ROELLIG D., KHELEF D., XIAO L.

    Présentation EIT • L’efficacité de l’aromathérapie en élevage caprin  

    LEBRE A., HECKENDORN F., HARINCK E., BOUY M.

    Présentation EIT • Comment bien gérer le parasitisme chez les caprins au pâturage 

    MULLER F., LICHTFOUSE B., PARAUD C.

    Présentation EIT • L’analyse coprologique en médecine ovine : 

    AUTEF P.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés