Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Caprins | Systèmes d’élevage

Caractérisation de l’élevage caprin en zone steppique : Région de M’sila (Algérie)

GUERMAH H.(1), KADI S.A. (2), MOUHOUS A.(2), DAHMANI M. (1), CHEBABHA S. (1)

(1) Département d’agronomie, université Mohamed Boudiaf, M’sila 28000, ALGÉRIE

(2) Département d’agronomie, université Mouloud Mammeri, Tizi-ouzou 15000, ALGÉRIE

INTRODUCTION

L’élevage caprin est localisé dans toutes les zones d’Algérie. Au nord, il est pratiqué en montagnes mais la majeure partie de l’effectif est répartie dans les zones steppiques et subdésertiques. La steppe Algérienne couvre environ 20 Millions d’hectares. Elle constitue une grande partie de la région d’étude, M’sila (63%, à savoir 1200 000 ha). L’effectif caprin dans la région de M’sila est de 140 000 têtes dont 90 000 chèvres (DSA, 2016). Comme dans beaucoup de pays d’Afrique, le caprin contribue à une meilleure disponibilité en protéines animales par sa viande et son lait. La viande caprine par sa valeur diététique et son lait aux qualités fromagères sont très demandés. Leur toison et leur peau sont également recherchées. L’élevage caprin contribue ainsi à améliorer les revenus des ménages.
Connu pour son adaptation aux conditions climatiques difficiles, plusieurs programmes de soutien à l’élevage traditionnel du caprin sont lancés par les pouvoirs publics. Des projets de développement sont en cours et les subventions du prix du lait de chèvre par l’Etat pourraient inciter les éleveurs et les orienter vers une production mixte (Mouhous et al., 2016).
La présente étude vise à caractériser l’élevage caprin dans la région steppique de M’sila.

Caprins | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière