• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Les aliments pour bovins, principale cause des cas d’ESB nés après l’interdiction des farines animales.

    N. JARRIGE (1), C. DUCROT (2), G. CAZEAU (1), E. MORIGNAT (1), D. CALAVAS (1)

    (1) AFSSA - Agence française de sécurité sanitaire des aliments, 31 Av. Tony Garnier, 69364 Lyon Cedex 07

    (2) INRA - Institut national de la recherche agronomique, 63122, Saint Genes Champanelle

    INTRODUCTION

    Depuis le début de l’épizootie d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), l’alimentation a été considérée comme la principale source de contamination des bovins, via le recyclage de l’agent dans les farines de viande et d’os (FVO). En dépit de l’interdiction des FVO dans les aliments pour bovins en France en juillet 1990, des cas d’ESB Nés Après l’Interdiction des Farines (NAIF) ont été détectés. Une étude cas-témoins a été mise en œuvre afin d’évaluer trois hypothèses : 1/ les contaminations croisées des aliments pour bovins par des FVO au cours de leur fabrication ou pendant leur transport ; 2/ les contaminations croisées dans les élevages, par la distribution aux bovins d’aliments destinés à d’autres espèces pour lesquelles les FVO étaient encore autorisées ; 3/ le rôle de dérivés d’origine animale (graisses et phosphates) encore autorisés dans l’alimentation des bovins et non sécurisés au regard du risque ESB.

    Télécharger le fichier PDF (134.1 ko)

    Voir tous les textes de : Calavas D. | Cazeau G. | Ducrot C. | Jarrige N. | Morignat E.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Bovins laitiers | Qualité aliment | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2006 - Séance :

    Zoonoses et sécurité sanitaire des produits

    Chlamydiose et Fièvre Q, similitudes et différences entre ces deux zoonoses. 

    A. RODOLAKIS

    Modalités de l’excrétion de Coxiella burnetii par les vaches laitières : implications pour la détection et le contrôle de la Fièvre Q. 

    R. GUATTEO, F. BEAUDEAU, R. RICHARD, A. JOLY, A. RODOLAKIS, H. SEEGERS

    Apports du génotypage des souches de Mycobacterium bovis à l’analyse de l’épidémiologie de la tuberculose bovine en Belgique (1995-2005). 

    K. WALRAVENS, C. ALLIX, P. SUPPLY, L. RIGOUTS, J. GODFROID, M. GOVAERTS, F. PORTAELS, J. DUFEY, L. VANHOLME, M. FAUVILLE-DUFAUX, C. SAEGERMAN

    Viandes bovines : une analyse des dangers biologiques pour le consommateur appliquée à l’abattoir. 

    J. FOSSE, J-M. CAPPELIER, M. LAROCHE, N. FRADIN, K. GIRAUDET, C. MAGRAS

    Recherche d’écosystèmes microbiens inhibiteurs de la croissance de S. aureus dans le lait de chèvre. 

    K. RAYNAL-LJUTOVAC, J. BARRAL, B. POUTREL, I. GUILLET, J. BOIVIN, P. GABORIT, R. DIRBERG, R. DE CREMOUX

    Affiche • Evaluation de la contamination par Staphylococcus aureus des laits de tank et de citerne en filière caprine. 

    R. de CREMOUX, P. GABORIT, J. BARRAL, G. LAUTIER, A. LAURET

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés