Tous les textes des 3R

Pathologie

Ovins à viande | Ovins laitiers | Santé animale

L’œstrose ovine : une pathologie méconnue

DORCHIES P., BERGEAUD J.P., DURANTON C.

Laboratoire associé INRA de Physiopathologie respiratoire des ruminants Service de Parasitologie et maladies parasitaires Ecole nationale vétérinaire 23, Chemin des Capelles, 31 076 Toulouse Cedex

RESUME

L’œstrose ovine est une myiase très répandue qui est à l’origine d’une gène respiratoire aussi bien pendant l’été, au moment où les mouches viennent déposer leurs larves sur les nasaux, que pendant l’hiver à la suite des surinfections bactériennes. Le développement des troubles est en relation avec un phénomène d’hypersensibilité immédiate s’accompagnant de l’afflux local de nombreux mastocytes et d’éosinophiles. La mise au point d’un modèle expérimental a permis de suivre la cinétique des cellules dans la membrane pituitaire et de mieux comprendre la physiopathologie de cette infestation. L’interférence des parasites avec les réactions immunitaires montre le rôle immunomodulateur des antigènes parasitaires qui induisent l’actualisation de l’effet pathogène des virus agents de pneumonie intertitielle. Le dépistage sérologique est possible par Elisa ou hémagglutination passive. La lutte est facilitée par l’existence de substances efficaces dont certaines, comme le Closantel, ont un pouvoir rémanent.

Ovins à viande | Ovins laitiers | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière