Tous les textes des 3R

Pathologie

Mammites | Ovins laitiers | Santé animale

Dynamique des infections mammaires subcliniques de la brebis laitière en relation avec les comptages de cellules somatiques (CCS)

BERGONIER D. (1), LAGRIFFOUL G. (2), CONCORDET D. (1), BARILLET F. (3), BERTHELOT X. (1)

(1) Ecole Nationale Vétérinaire, 23 ch. des Capelles, F-31076 Toulouse Cedex

(2) Comité National Brebis Laitières, BP 27, F-31326 Castanet-Tolosan Cedex

(3) Institut National de la Recherche Agronomique, BP 27, F-31326 Castanet-Tolosan Cedex

en collaboration avec : A. VAN DE WIELE,ADMA ; J.M. ARRANZ, CDEO ; M. BRIOIS, Confédération Générale de Roquefort ; G. DELMAS, UNOTEC.

RESUME

Les germes les plus souvent isolés, au tarissement et la mise-bas, dans le lait de 713 brebis ne présentant pas de signe de mammite clinique sont les staphylocoques coagulase négative (SCN) ;parmi eux, S. épidermidis présente la prévalence et la pathogénicité les plus élevées. Pendant la période sèche, le pourcentage de nouvelles infections par des SCN est de 18,8 % et le pourcentage de « guérison », de 44,8 %. L’analyse (discriminante) des relations entre profils des logarithmes des comptages de cellules somatiques (CCS) et bactériologie au tarissement et à la mise-bas suivante montre qu’il est possible de prédire l’infection de la mamelle au tarissement (valeur globale ou VG = 60,4 à 77,l %) et sa persistance durant la période sèche (VG = 84,8%).

Chez 177 brebis, des analyses bactériologiques et des CCS mensuels de demi-mamelles ont été réalisés au cours d’une lactation entière. Une règle de décision est proposée qui permet de répartir les demi-mamelles en 3 classes (« saines », « douteuses »et « infectées ») en utilisant 2 seuils de CCS (VG = 75,4%).

Mammites | Ovins laitiers | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière