Tous les textes des 3R

Génétique

Génétique | Génomique | Ovins laitiers

Identification de QTL pour la réactivité comportementale chez les ovins allaitants : une nouvelle piste pour faciliter la conduite des troupeaux.

HAZARD D. (1), FOULQUIE D. (2), DELVAL E. (3), FRANÇOIS D. (1), BOUIX J. (1), SALLE G. (1), MORENO C. (1), BOISSY A. (3)
(1) INRA UR631 SAGA, 31326 Castanet-Tolosan, France
(2) INRA UE321 La Fage, Saint-Jean et Saint-Paul, 12250 Roquefort-sur-soulzon, France
(3) INRA UMR1213 Herbivores, 63122 Saint-Gènes Champanelle, France

RESUME - L’évolution des systèmes d’élevage ovin allaitant conduit à une plus grande autonomie des animaux. Le comportement de l’animal devient alors un levier d’action pour faciliter l’adaptation des animaux et faciliter leur conduite. Nos travaux antérieurs sur ovins ont permis d’étudier la variabilité génétique de la réactivité sociale et à l’homme et montrent que ces caractères comportementaux sont moyennement à fortement héritables (h2=0,2 à 0,5). La poursuite de l’étude du déterminisme génétique de ces caractères comportementaux impliquait la recherche de locus à effet quantitatif (QTL). Un protocole de recherche de QTL basé sur un dispositif animal de 9 familles de pères et impliquant 931 agneaux génotypés avec la puce ovine 60kSNP a été conduit sur des ovins de race Romane. Des agneaux sevrés étaient soumis individuellement à des tests comportementaux basés sur la présence ou le retrait de congénères et/ou le contact avec l’homme pour évaluer leur réactivité sociale et à l’homme. Par la suite, la détection de QTL en lien avec la réactivité comportementale des agneaux était basée sur deux méthodes complémentaires d’analyse mises en œuvre avec le logiciel QTLMap : l’analyse de liaison multi-marqueurs et l’analyse d’association.
Parmi les résultats, deux QTL très significatifs (seuil génomique 0.1%) associés à une réactivité active à l’isolement social ont été identifiés sur les chromosomes 16 et 19 (vocalisations hautes et locomotion respectivement). D’autres QTL associés à cette réactivité active ont été localisés sur les chromosomes 2, 3, 5, 6, 8, 10, 12, 13, 17, 20, 21, 23, 24, 25 et 26 aux seuils chromosomiques 1 ou 5%. Deux QTL très significatifs (seuil génomique 0.1%) associés à une réactivité passive à l’isolement social (vocalisations basses) ont été identifiés sur les chromosomes 12 et 21. D’autres QTL associés à cette réactivité passive (vocalisation basse ou vigilance) ont été localisés sur le chromosome 26 au seuil chromosomique 0.1% et sur les chromosomes 3, 5, 7, 12, 13, 17, 20, 21, 22, 23 et 25 au seuil chromosomique 5%. Enfin, six QTL associés à la réactivité à l’homme ont été mis en évidence sur les chromosomes 23 au seuil génomique 5%, et sur les chromosomes 2, 4, 12, 16 et 18 au seuil chromosomique 5%.
Ces premiers QTL identifiés chez les ovins pour des caractères comportementaux contribuent à améliorer la connaissance du déterminisme génétique des caractères comportementaux chez les ovins. Ils permettent également d’envisager de renforcer l’adaptation des ovins à leur milieu d’élevage à partir de la prise en compte de caractères comportementaux sous réserve de leur intégration dans les objectifs de sélection.

Génétique | Génomique | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière