Tous les textes des 3R

Génétique

Génétique | Ovins laitiers | Reproduction

Usage d’un outil générique dans la gestion d’une race locale : le cas de l’IA en Brebis Corse

LAUVIE A. (1), CARAYOL COSTA B. (2), TEINTURIER P. (3), GAMBOTTI J.Y. (1), CASABIANCA F. (1)

(1) INRA UR LRDE, Quartier Grossetti, 20250 Corte, France

(2) INRA LRDE et Université de Corte, Quartier Grossetti, 202050 Corte, France

(3) OS Brebis Corse, Domaine de Casabianda, 20270 Aléria, France

INTRODUCTION

La race de brebis Corse fait l’objet d’un schéma de sélection
porté par un Organisme de Sélection (OS) dédié. C’est une
race laitière dont le critère principal de sélection concerne
aujourd’hui la quantité de lait. Comme dans les schémas
« classiques » de sélection en brebis laitière, l’IA
(Insémination Animale) représente un outil de production
mais aussi de diffusion de progrès génétique. A ce titre, il
est mobilisé par l’OS qui a récemment pris la décision de
réserver le contrôle laitier officiel (CLO) et la participation au
schéma de sélection aux seuls éleveurs pratiquant l’IA. La
coopérative CORSIA est en charge de la gestion des
inséminations artificielles dans la race et travaille donc en
relations très étroites avec l’OS. Le schéma concerne donc
58 éleveurs sur 400 et 17000 brebis sur 90000.
Le constat que l’IA n’était quasiment pas utilisée hors
schéma de sélection, mais également qu’elle ne l’était pas
systématiquement au sein du schéma de sélection, a
conduit l’OS à s’interroger sur l’avenir de l’IA en Corse.
Quelle place peut avoir l’IA dans le bassin laitier et quels
sont les freins à son usage étendu ?

Génétique | Ovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière