• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Effet de la suspension pelvienne sur la tendreté de la viande de boeuf.

    P. TRIBOT LASPIERE

    Institut de l ’Elevage, route d’Epinay, 14310 Villers Bocage

    Travail financé par INTERBEV et OFIVAL

    INTRODUCTION

    La tendreté de la viande bovine constitue encore et toujours le critère primordial de la qualité de la viande pour toute la filière. Au-delà des moyens « bien connus » de gestion de la tendreté de la viande bovine, les opérateurs s’interrogent sur d’autres méthodes. Parmi celles-ci, figure la suspension pelvienne (SP), technique d’accrochage des carcasses par le bassin, qui, sans être nouvelle et sans faire l’unanimité des scientifiques est utilisée et valorisée commercialement au travers de démarches qualité dans certains pays (UK). Pour permettre aux opérateurs français de pouvoir se positionner sur les potentialités de maîtrise de la tendreté par cette technique, l’interprofession Viande a demandé au Service Viande de l’institut de l’Elevage de réaliser sur le sujet une étude présentant des résultats exploitables par les opérateurs français dans leur contexte. Le travail a consisté à estimer les performances de la SP en regard de la tendreté perçue en bouche sur les principaux muscles.

    Télécharger le fichier PDF (101 ko)

    Voir tous les textes de : Tribot Laspiere P.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité viande

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés