Tous les textes des 3R

Reproduction

Alimentation | Caprins | Reproduction

Performances de reproduction de la chevrette inséminée artificiellement : effets du poids vif et du niveau alimentaire

BOCQUIER F. (1), LEBOEUF B. (2), GUEDON L. (1), CHILLIARD Y. (1)

(1) INRA-SNUT, Theix, 63122 St-Genès-Champanelle, France

(2) INRA-SEIA, 86480 Rouillé, France

RESUME

Des chevrettes alpines prépubères (n = 44 ; âge 7 mois) ont été réparties dans un dispositif factoriel 2 x 2, dans le but d’étudier les effets respectifs du poids vif (PV) :Légères (Lé:30,6 ± 1,1 kg) et Lourdes (Lo :33,8 ± 3,4 kg) et du niveau alimentaire : Haut (H ; 127 % des besoins énergétiques) et Bas (B ;82 %), sur les performances de reproduction. L’insémination artificielle (IA) a eu lieu 45 heures après le retrait des éponges, sur des chevrettes qui n’étaient pas cycliques. Le taux de gestation moyen des chevrettes bien nourries (H) est plus élevé pour les Lourdes (64 %) que pour les Légères (36 %). Alors que des résultats opposés sont observés chez les animaux sous-alimentés (resp. 55 et 64 %). Des régressions logistiques ont été testées intra-régimes alimentaires. En régime H, on trouve une relation positive classique (70% de concordance) pour un modèle qui relie le taux de gestation au PV (p >0,39), modulé négativement par les teneurs plasmatiques en Acides Gras Non-Estérifiés (AGNE ; p > 0,18). En régime Bas, une relation opposée, et très étroite (97 % de concordance) est trouvé avec le PV (p < 0,001), s’accompagnant en outre d’une relation surprenante et positive avec les AGNE (p < 0,05). Au sein du régime H, le moment du pic préovulatoire de LH est relié positivement (62 % de concordance) au taux de gestation. Alors qu’en régime Bas, cette relation n’existe pas. Cet essai montre clairement, chez la chevrette, une interaction entre la nutrition et la reproduction par insémination. Le protocole d’IA semble convenir à des chevrettes correctement alimentées, quel que soit leur PV. Alors que lorsque les chevrettes sont sous-alimentées avant l’IA, ce protocole est inadapté aux Lourdes mais convient bien aux Légères.

Alimentation | Caprins | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière