Tous les textes des 3R

Élevage des jeunes

Alimentation | Bovins à viande | Conduite d’élevage | Reproduction

Effet de la conduite alimentaire sur le développement et l’âge à la puberté de génisses Limousines et Salers

D’HOUR P. (1), PETIT M. (1), GAREL J.P. (2)

(1) INRA, LAHM, Theix, 63122 St Genès Champanelle, France

(2) INRA, Domaine de la Borie, 15190 Marcenat, France

RESUME

Des génisses de race à viande (Limousine) et de race « rustique » (Salers), élevées en conditions de demi-montagne, ont reçu, de 10 à 36 mois, un niveau alimentaire haut (H) ou bas (B) en fin d’été et en automne au pâturage, et pendant l’hivernage. Le poids vif et les dimensions squelettiques des génisses B ont été réduits par rapport à celles des génisses H et de la même façon dans les 2 races. La courte période de pâturage faste, commune aux 2 niveaux (de mi-mai 2 mi-août), n’a pas permis aux génisses B de compenser leurs plus faibles croissances réalisés pendant le reste de l’année. Juste après le premier vêlage à « 3 » ans , les génisses B pesaient 60 kg de moins que leurs homologues H. A ce stade, les génisses Salers étaient plus lourdes de 45 kg que les génisses Limousines, en raison essentiellement de leurs croissances supérieures au pâturage. Les génisses B des 2 races ont été pubères plus âgées (13 mois) mais au même poids que les génisses H. Les génisses Salers ont été pubères plus jeunes que les Limousines (449vs 496j). Toutes les génisses étaient pubères au début de la période de reproduction.

Alimentation | Bovins à viande | Conduite d’élevage | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière