• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Effet de la conduite alimentaire sur le développement et l’âge à la puberté de génisses Limousines et Salers

    D’HOUR P. (1), PETIT M. (1), GAREL J.P. (2)

    (1) INRA, LAHM, Theix, 63122 St Genès Champanelle, France

    (2) INRA, Domaine de la Borie, 15190 Marcenat, France

    RESUME

    Des génisses de race à viande (Limousine) et de race « rustique » (Salers), élevées en conditions de demi-montagne, ont reçu, de 10 à 36 mois, un niveau alimentaire haut (H) ou bas (B) en fin d’été et en automne au pâturage, et pendant l’hivernage. Le poids vif et les dimensions squelettiques des génisses B ont été réduits par rapport à celles des génisses H et de la même façon dans les 2 races. La courte période de pâturage faste, commune aux 2 niveaux (de mi-mai 2 mi-août), n’a pas permis aux génisses B de compenser leurs plus faibles croissances réalisés pendant le reste de l’année. Juste après le premier vêlage à « 3 » ans , les génisses B pesaient 60 kg de moins que leurs homologues H. A ce stade, les génisses Salers étaient plus lourdes de 45 kg que les génisses Limousines, en raison essentiellement de leurs croissances supérieures au pâturage. Les génisses B des 2 races ont été pubères plus âgées (13 mois) mais au même poids que les génisses H. Les génisses Salers ont été pubères plus jeunes que les Limousines (449vs 496j). Toutes les génisses étaient pubères au début de la période de reproduction.

    Télécharger le fichier PDF (294.8 ko)

    Voir tous les textes de : D’hour P. | Garel J-P. | Petit M.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Bovins à viande | Conduite d’élevage | Reproduction

    Autres textes des

    3R 1996 - Séance :

    Élevage des jeunes

    Elevage des génisses laitières et performances ultérieures 

    TROCCON J.L.

    Recommandations et stratégies alimentaires des chevrettes destinées au renouvellement du troupeau laitier 

    MORAND-FEHR P., BROQUA C., BAS P., LEFRILEUX Y.

    Protéines végétales dans les aliments d’allaitement : aspects nouveaux en matière de digestion et de pathologie digestive 

    LALLES J.P., TOULLEC R.

    Influence du niveau de croissance de génisses Charolaises et Limousines sur leur carrière de reproductrices 

    GRENET N., DOZIAS D.,BILLANT J.

    Utilisation d’un mélange fermier comme aliment concentré dès le démarrage du veau d’élevage 

    POTTIER E., TROCCON J.L., LEPICHON D.

    La relation mère-jeune au cours de la période périnatale chez les ruminants : comparaisons interspécifiques 

    NOWAK R.

    Importance du mode d’élevage dans le jeune âge ou lors du sevrage sur l’établissement des relations homme-animal chez les bovins allaitants et chez les caprins 

    BOIVIN X., GAREL J.P., LE NEINDRE P.

    Influence du mode d’élevage des agnelles de renouvellement sur leur comportement au pâturage et leurs performances zootechniques 

    LECRIVAIN E., ABREU Da SILVA M., DEMARQUET F., USSEUR J.

    Affiche • Influence de la supplémentation en Smartamine M sur la vitesse de croissance des génisses d’élevage 

    ROBERT J.C., SLOAN B.K., JOUAN N., MATHE J.

    Affiche • Illustration des enseignements obtenus par l’exploitation d’une base de données sur les performances des génisses laitières. 

    BOIS M., CORMIER H., LOISEL J., MENJON P.

    Affiche • Croissance de génisses Salers et performances en première lactation dans un système de vêlages de printemps 

    LASSALAS J., AGABRIEL J., PETIT M.

    Affiche • Alimentation des chevrettes d’élevage sur pâturage de luzerne 

    LEFRILEUX Y., VAN QUACKEBEKE E.

    Affiche • Le colostrum et l’attachement de l’agneau nouveau-né à sa mère 

    GOURSAUD A.P. , NOWAK R.

    Affiche • Comparaison de deux méthodes de sevrage tardif chez des ovins à viande : conséquences psychosociologiques et parasitologiques 

    ORGEUR P., MAVRIC N., BERNARD S., YVORE P., NOWAK R., SCHAAL B., LEVY F.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés