Tous les textes des 3R

Génétique

Caprins | Génétique

Amélioration de la productivité de la chèvre locale par le croisement en Tunisie

GADDOUR A., NAJARI S., ABDENNEBI M. 

Institut des Régions Arides. 4119 Médenine, Tunisie

INTRODUCTION

La région aride tunisienne comprend plus de 60% de l’effectif caprin national estimé à environ 1,3 million de femelles reproductrices (Gaddour, 2009). Ce cheptel caprin constitue une population animale rustique ayant une variabilité de caractéristiques et de performances assez large (Gaddour, 2009 ; Najari, 2005). La faible productivité laitière de la chèvre locale en élevage pastoral est due à l’insuffisance des ressources naturelles, aux faibles capacités de production des systèmes d’élevage et aussi, au potentiel génétique limité de la chèvre locale. Pour remédier à ce dernier problème, des programmes de croisement de la chèvre locale ont été adopté pour produire de nouveaux génotypes caprins destinés à la production laitière dans les oasis. La présente étude porte sur l’analyse de données issues de croisement d’absorption de la chèvre locale par des races amélioratrices exotiques (Gaddour et al., 2009 ; Gaddour et Najari, 2008).

Caprins | Génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière