Tous les textes des 3R

Reproduction

Ovins à viande | Ovins laitiers | Reproduction

Les facteurs photopériodique et nutritionnel interagissent sur les transitions saisonnières de reproduction chez les ovins

MENASSOL J-B. (1), MALPAUX B. (1), SCARAMUZZI R. (1, 2)

(1) INRA, UMR 85 Physiologie de la Reproduction et des Comportements, 37380 Nouzilly, France
(2) Department of Veterinary Basic Sciences, Royal Veterinary College, Herts, UK

RESUME - Les effets de l’interaction entre facteurs photopériodique et nutritionnel (brebis bien-nourries vs. restreintes) sur la saisonnalité de la reproduction ont été étudiés chez la brebis Ile-de-France, entière ou ovariectomisée et traitée à l’œstradiol ; ainsi que sur les profils saisonniers d’activité ovarienne chez la brebis Mérinos d’Arles. Un troisième essai, utilisant le même modèle nutritionnel, étudiait les effets d’implants de mélatonine posés en fin de saison d’anœstrus, sur la réponse ovarienne de brebis Île-de-France. Les saisons ovarienne et neuroendocrinienne étaient significativement plus courtes chez les brebis restreintes, essentiellement du fait de décalages dans les transitions reproductives saisonnières. La qualité de la réponse ovarienne aux implants de mélatonine était également perturbée de façon significative par le statut nutritionnel des brebis. Cette étude montre que les facteurs nutritionnel et photopériodique interagissent au niveau central et modifient l’expression naturelle ou induite des transitions saisonnières de reproduction. En conséquence, cette interaction a une implication majeure dans la maîtrise des techniques actuelles (implants de mélatonine, effet mâle…) de manipulation de la saison de reproduction.

Ovins à viande | Ovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière