Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

Modélisation individuelle de la reproduction des vaches Holstein intégrant les effets de la production laitière et des réserves corporelles

BRUN-LAFLEUR L. (1, 2, 3), CUTULLIC E. (1, 2, 4), FAVERDIN P. (1, 2), DELABY L. (1, 2), DISENHAUS C. (1, 2)

(1) INRA, UMR1080 Production du Lait, F-35590 Saint-Gilles, France
(2) Agrocampus-Ouest, UMR1080 Production du Lait, F-35000 Rennes, France
(3) Institut de l’Elevage, F-35652, Le Rheu, France
(4) Swiss College of Agriculture, Länggasse 85, 3052 Zollikofen, Suisse

RÉSUMÉ - La reproduction est un élément déterminant de la productivité et de la démographie des troupeaux. La dégradation des performances de reproduction au cours des dernières décennies a réduit la longévité des vaches et allongé les lactations. Ces performances sont sensibles à la production laitière et à l’état corporel, eux-mêmes influencés par la conduite du troupeau, notamment son alimentation. Les modèles de simulation individu-centrés permettent de simuler les conséquences des pratiques d’élevage sur les performances des troupeaux laitiers et d’estimer leur variabilité. Un modèle individuel dynamique et stochastique de la reproduction a donc été développé pour la race Holstein à partir de données issues d’une expérimentation récente. Ce modèle couvre le processus de reproduction dans sa globalité et est composé d’une succession d’événements tels que le vêlage, les ovulations, la fécondation et l’éventuelle interruption de gestation. Chaque étape est sensible à la production laitière, à la note d’état corporel ou à leurs variations. Le modèle prend en considération les évolutions récentes des caractéristiques reproductives des vaches, notamment concernant la cyclicité (fréquence des anomalies, durée des cycles), l’expression des chaleurs et les composantes de la fertilité (non-fécondation ou mortalité embryonnaire précoce, mortalité embryonnaire tardive). Une analyse de sensibilité du modèle à la production laitière et à la note d’état corporel au vêlage a été réalisée. L’intervalle entre vêlages et le taux de vêlage simulés sont cohérents avec les résultats observés dans les troupeaux français de race Holstein. Ce modèle pourrait être utilisé dans les modèles de fonctionnement du troupeau pour tester l’effet sur la démographie et la production du troupeau de différentes stratégies d’élevage, notamment la conduite de l’alimentation et de la reproduction.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière