• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Améliorer la mesure de l’état des réserves corporelles des vaches laitières en analysant la surface 3D du dos de la vache

    FISCHER A. (1, 2, 3), LUGINBUHL T. (4), DELATTRE L. (4), DELOUARD J-M. (4), FAVERDIN P. (1, 2)

    (1) INRA UMR 1348 PEGASE, Domaine de la Prise, 35 590 Saint-Gilles, France (2) Agrocampus-Ouest UMR 1348 PEGASE, 65 rue de Saint-Brieuc, 35 000 Rennes, France (3) Institut de l’élevage, Monvoisin B.P. 85225, 35 652 Le Rheu, France (4) 3DOUEST, 5 Rue de Broglie, 22 300 Lannion, France

    RESUME

    Chez la vache laitière, les réserves corporelles et leurs variations au cours de la lactation conditionnent les performances de production mais aussi indirectement de reproduction et le statut sanitaire. La difficulté réside dans la mesure précise, objective et à haut débit de ces phénotypes. La notation d’état corporel (NEC) est la méthode la plus utilisée en élevage : elle est simple, mais subjective et peu sensible. L’objectif du projet est de calibrer, valider et qualifier une estimation de la NEC à partir de l’information complète contenue dans l’image tridimensionnelle (3D) du bassin dorsale de la vache. La normalisation des surfaces passe par l’extraction manuelle de 4 points anatomiques du bassin. Les 57 surfaces-3D utilisées pour la calibration ont été projetées dans le repère défini par les composantes principales caractérisant l’ensemble de ces surfaces-3D. La NEC est estimée par régression linéaire multiple des coordonnées des surfaces sur ces composantes principales. La méthode est parfaitement calibrée sur la NEC et la validation externe met en évidence une erreur de prédiction de 0.3point de NEC ce qui correspond à la reproductibilité de la NEC de référence. La méthode ne semble pas moins efficace avec des vaches utilisées en calibration qu’avec des vaches externes à la calibration. La NEC en 3D apparaît 3 fois plus répétable et 2,8 fois plus reproductible que la NEC de référence. Cette méthode apparaît comme un outil encourageant pour améliorer la qualité du phénotypage de l’état corporel et le rendre accessible à haut débit en élevage

    Télécharger le fichier PDF (583.8 ko)

    Voir tous les textes de : Delattre L. | Delouard J.M.  | Faverdin P. | Fisher A. | Luginbuhlt T.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Données d’élevage | Elevage de précision | Génomique | Phenotypage

    Autres textes des

    3R 2014 - Séance :

    Elevage de précision

    Elevage de précision : périmètre, applications et perspectives en élevage bovin 

    ALLAIN C, CHANVALLON A., CLEMENT P., GUATTEO R., BAREILLE N.

    Conséquences de l’élevage de précision sur le travail des éleveurs 

    HOSTIOU N., ALLAIN C., CHAUVAT S., TURLOT A., FAGON J.

    Détection des troubles de santé des vaches laitières par la mesure de leur température ruminale 

    BAREILLE N., VIDECOQ L., DAVIERE J.B., JOHAN M., GODIN S., LEYRAT-BOUSQUET E., LEMONNIER J.P., LAMY J.M., CHANVALLON A.

    Phénotypage de la robustesse des vaches allaitantes charolaises : la mesure échographique comme estimateur des réserves corporelles et de leurs variations 

    GIRAUD J-M., EGAL D., DE LA TORRE A., AGABRIEL J.

    Affiche • COW-notes, application d’aide à la notation des indicateurs de confort et d’alimentation des vaches laitières 

    LARRIVIERE G., REISDORFFER L., BESNIER P.

    Affiche • Relations entre variables accélérométriques mesurées sur des vaches dans quatre exploitations laitières 

    THORUP V-M., ERHARD H-W., ROBERT P-E., MUNKSGAARD L., FRIGGENS N-C.

    Affiche • Un potentiel indicateur phénotypique de la persistance de la lactation des vaches laitières : le nombre de cellules épithéliales exfoliées dans le lait 

    BOUTINAUD M., LOLLIVIER V., YART L., ANGULO ARIZALA J., LACASSE P., MARNET P-G., DESSAUGE F., QUESNEL H.

    Variations individuelles du comportement d’ingestion d’un ruminant. Application au phénotypage de chèvres laitières 

    GIGER-REVERDIN S., TESSIER J., DHUMEZ O., EYMARD A., DUVAUX-PONTER C.

    Affiche • Pour une nutrition azotée de précision : le fractionnement isotopique de l’azote entre l’animal et son régime comme marqueur d’efficience d’utilisation de l’azote  

    CANTALAPIEDRA-HIJAR G., FOUILLET H., SEPCHAT B., CHANTELAUZE C., KHODOROVA N., AGABRIEL J., ORTIGUES-MARTY I.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés