Tous les textes des 3R

Elevage de précision

Bovins laitiers | Données d’élevage | Elevage de précision

Un potentiel indicateur phénotypique de la persistance de la lactation des vaches laitières : le nombre de cellules épithéliales exfoliées dans le lait

BOUTINAUD M. (1,2), LOLLIVIER V. (1,2), YART L. (1,2), ANGULO ARIZALA J. (3), LACASSE P. (4), MARNET P-G. (1,2), DESSAUGE F (1,2). QUESNEL H. (1,2)

(1) INRA, UMR1348 PEGASE, F 35590 Saint Gilles, France
(2) AGROCAMPUS OUEST, UMR1348 PEGASE, F 35000 Rennes, France
(3) Université d’Antioquia, Colombie,
(4) AAC, Centre de R&D sur le bovin laitier et le porc, Sherbrooke, QC, Canada

INTRODUCTION

Les cellules épithéliales mammaires (CEM) sont les unités de production de lait dans la mamelle. Les CEM s’exfolient tout au long de la lactation. Nous proposons d’évaluer le nombre de CEM exfoliées afin de caractériser la persistance de la lactation de la vache laitière (i.e. la vitesse de déclin de sa production de lait après le pic). Nous avons développé une méthode pour mesurer la concentration de CEM dans le lait par immuno-séparation magnétique. Afin de valider ce nouvel indicateur phénotypique, le nombre de CEM exfoliées dans le lait a été suivi au cours de deux essais visant à moduler la persistance de lactation de vaches Prim’Holstein.

Bovins laitiers | Données d’élevage | Elevage de précision

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière