• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • En Bretagne, les éleveurs laitiers changent peu leurs horaires et intervalles de traite

    BROCARD, V. (1), TROU, G. (2), GERVAIS, F. (3), MULLER, N. (3), QUEMENEUR, K. (3), FLAMENT, J. (3)

    (1) Institut de l’Elevage, BP85225, 35652 Le Rheu Cedex

    (2) Pôle Herbivores Chambres d’Agriculture de Bretagne, Rue Maurice Le Lannou, CS 74223 35042 RENNES Cedex

    (3) Agrocampus Ouest, 65 Rue de Saint-Brieuc, 35000 Rennes

    INTRODUCTION

    La traite représente 50% du travail d’astreinte en élevage laitier et est un frein à l’installation. Les deux traites quotidiennes interviennent habituellement en début et fin de journée, contraignant les éleveurs à une forte amplitude horaire de travail. Les éleveurs souhaitent simplifier leurs pratiques d’élevage et passer du temps en famille le matin ou le soir (Hostiou et Fagon, 2012). De plus, l’agrandissement des troupeaux va se traduire par un recours accrû au salariat : or les salariés sont rebutés par cette large amplitude horaire et les éleveurs peinent à recruter. C’est pourquoi des essais ont été mis en œuvre (Rémond et al., 2006) pour tester l’effet d’intervalles de traite (IT) rapprochés. Ils ont montré le faible impact d’IT réduits sur la production laitière tant que les intervalles restaient supérieurs à 5h30min. Mais les éleveurs appliquent-ils aujourd’hui de telles stratégies, et si oui, quelles sont leurs motivations principales ?

    Télécharger le fichier PDF (282.4 ko)

    Voir tous les textes de : Brocard V. | Flament J. | Gervais F. | Muller N. | Quemeneur K. | Trou G.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Réponses aux attentes sociétales | Traite

    Autres textes des

    3R 2015 - Séance :

    Réponses aux attentes sociétales

    Points de vue et attentes des acteurs de la société envers l’élevage. Un regard sur les principales controverses. 

    DELANOUE E., DOCKES A.-C., ROGUET C., MAGDELAINE P.

    Validation d’une méthode d’évaluation du bien-être des ovins en ferme et comparaison de deux types de conduites hivernales 

    BRULE-AUPIAIS A., MIALON M.M., GAUTIER D., POTTIER E., RIBAUD D., BOISSY A., BOIVIN X.

    Des démarches métiers en élevage bovin et caprin pour accompagner le progrès technique, assurer la transparence des pratiques et répondre aux attentes sociétales et des filières 

    NEUMEISTER D., CARAMELLE-HOLTZ E., LE PAPE M., DOCKES A.-C.

    Affiche • Contribution d’élevages en agriculture biologique au développement durable des territoires : point de vue d’éleveurs 

    CAPITAINE M., LE BIDEAU E.

    Affiche • Recensement des pratiques d’utilisation des coproduits par les éleveurs méthaniseurs en France  

    ROUILLE B., LE COZLER Y., CHAABOUNI R., EUDIER S., LUCAS M., THUAL J.

    Affiche • Comparaison des paramètres fermentaires obtenus par sonde œsophagienne et par canule ruminale 

    DHUMEZ O., EYMARD A., GIGER-REVERDIN S., TESSIER J.

    Affiche • Comparaison de différents protocoles de décongélation du colostrum bovin 

    DOLIGEZ E., LERAY O., BALTHAZAR E., LE COZLER Y.

    Affiche • Réduction des scores de taux cellulaires sur vaches laitières à problèmes mammaires subcliniques à l’aide d’un bolus supplémenté en plantes  

    CHALONY L., YASSIN F., BRUNET J., VAN CEULEN V.

    Affiche • Effet de la tonte et de l’exposition au froid de brebis Mérinos gestantes sur les perfor-mances et le comportement des agneaux à 4h de vie. 

    LABEUR L., SCHMOELZL S., GEOFF H., SMALL A.

    Affiche • Peut-on évaluer le stress chronique en dosant le cortisol dans le poil des chèvres ? 

    DHUMEZ O., FICHEUX C., PONTER A., ROUSSEL S., DUVAUX-PONTER C.

    Présentation EIT • La démarche HAPPY COWS 

    LARRIVIERE G., REISDORFFER L., BESNIER P.

    Affiche • Comportement maternel et néonatal chez les ovins D’man et profil de l’ocytocine plasmatique  

    CHNITER M., HAMMADI M., KHORCHANI T., NOWAK R.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés