• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Actualisation de la prévision des apports en acides aminés digestibles dans l’intestin pour les vaches laitières

    LEMOSQUET S. (1), PANZUTI C. (1), CANTALAPIEDRA-HIJAR G. (2), CHAPOUTOT P. (3), NOZIERE P. (2), SAUVANT D. (3), GUINARD-FLAMENT J. (1)

    (1) PEGASE, INRA, Agrocampus Ouest, 35590, Saint-Gilles, France

    (2) UMRH, INRA, Vetagro Sup, 63122, Saint-Genès-Champanelle, France

    (3) MoSAR, AgroParis Tech, INRA, Université Paris -Saclay, 75005, Paris, France

    RESUME

    Un travail de méta-analyse a été engagé pour revoir le calcul des valeurs d’acides aminés digestibles dans l’intestin (AADI) dans le projet INRA Systali de révision des systèmes d’alimentation des ruminants. Le calcul des valeurs AADI dépend des calculs des flux de protéines digestibles dans l’intestin d’origine microbienne (PDIM) et alimentaire (PDIA), or ces valeurs ont été modifiées dans Systali. Une nouvelle base de données contenant des essais mesurant les flux d’acides aminés (AA) dans le duodénum a été constituée. La même démarche de calculs que celle choisie par Rulquin et al. (1998, 2001) a été appliquée. La première étape de la démarche a consisté en un calcul théorique des concentrations en AA dans le duodénum basé sur une approche factorielle des flux de PI d’origine microbienne (PIM), alimentaire (PIA) et endogène (PIendo) et de leurs compositions (%) respectives en AA. Ce calcul théorique a alors été confronté aux concentrations mesurées dans le duodénum par la méta-analyse. Des facteurs de correction ont été estimés à partir d’une analyse de covariance avec un effet essai fixe et un modèle linéaire. Les nouveaux modèles ont permis d’améliorer la prédiction des concentrations d’AA mesurées avec des erreurs de prédiction des modèles plus faibles que les modèles passés pour les 16 AA considérés dans le système AADI. De plus, les nouvelles estimations des PI appliquées à la nouvelle base de données ont permis de réduire les biais entre les concentrations calculées et mesurées et d’appliquer des facteurs de correction moins importants. Au final, 15 équations sur 16 (à l’exception de la Phe) présentaient des ordonnées à l’origine plus proche de zéro et des pentes plus proches de 1 que les modèles passés. Les 16 nouvelles équations de correction (incluant celle de la Phe) sont utilisées dans le calcul des 16 valeurs AADI de Systali.

    Télécharger le fichier PDF (255.1 ko)

    Voir tous les textes de : Cantalapiedra-Hijar G. | Chapoutot P. | Guinard - Flament J. | Lemosquet S. | Nozière P. | Panzuti C. | Sauvant D.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Alimentation - projet SYSTALI | Alimentation - Révision des systèmes | Bovins laitiers

    Autres textes des

    3R2016 - Séance :

    Alimentation - Révision des systèmes

    Prévision des rejets azotés des ruminants dans le projet Systali 

    SAUVANT D., CANTALAPIEDRA-HIJAR G., NOZIERE P.

    Actualisation des besoins et réponses en énergie et protéines pour la croissance des agneaux de boucherie  

    BERTHELOT V., SAUVANT D.

    Affiche • « INRA Feed Unit System for Ruminants », le nouveau “Livre Rouge” de l’INRA  

    Affiche • Digestibilité du maïs fourrage et de ses fractions énergétiques : actualisation des équations de prévision 

    PEYRAT J., NOZIÈRE P., FÉRARD A., LE MORVAN A., MESLIER E., PROTIN P.-V., BAUMONT R.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés