Tous les textes des 3R

Alimentation - Révision des systèmes

Alimentation | Alimentation - Révision des systèmes | Ruminants (général)

Digestibilité du maïs fourrage et de ses fractions énergétiques : actualisation des équations de prévision

PEYRAT J. (1), NOZIÈRE P. (2), FÉRARD A. (1), LE MORVAN A. (2), MESLIER E. (1), PROTIN P.-V. (1), BAUMONT R. (2)

(1) ARVALIS-Institut du Végétal, station expérimentale de la Jaillière, F-44370 La Chapelle Saint Sauveur, France

(2) INRA, UMR1213 Herbivores, site de Theix, F-63122 Saint-Genès Champanelle, France

INTRODUCTION

Proposé dans les années 1990, le système de calcul de la valeur énergétique et azotée de l’ensilage de maïs se base sur la prévision de la digestibilité apparente de la matière organique (dMO) dans le tube digestif total de l’animal (Andrieu, 1995). La dMO permet de calculer la valeur UF et la matière organique fermentescible (MOF) dont dépend la valeur azotée exprimée en PDIE. Aujourd’hui, une quantification plus précise du devenir de l’amidon et des parois végétales dans le tube digestif est nécessaire pour mieux prévoir les flux de nutriments et leurs conséquences sur la synthèse protéique microbienne, les interactions digestives et la santé des animaux. Ainsi, le nouveau mode de calcul de la valeur alimentaire dans le système d’alimentation (SYSTALI) nécessite de quantifier la digestion de l’amidon et des parois végétales dans le rumen et les intestins pour estimer leur contribution à la MOF.

Alimentation | Alimentation - Révision des systèmes | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière