Tous les textes des 3R

Efficience et Résilience alimentaires

Durabilité | Efficience alimentaire

Efficience Alimentaire : comment mieux la comprendre et en faire un élément de durabilité de l’élevage

CANTALAPIEDRA-HIJAR G. (1), FAVERDIN P. (2), FRIGGENS, N.C. (3), MARTIN, P. (4)

(1) Université Clermont Auvergne, INRAE, VetAgro Sup, UMR Herbivores, 63122 Saint-Genès-Champanelle,
(2) PEGASE, INRAE, Institut Agro, 35590, Saint Gilles, France
(3) Université Paris-Saclay, INRAE, AgroParisTech, UMR Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants, 75005 Paris.
(4) Université Paris-Saclay, INRAE, AgroParisTech, UMR GABI, 78350, Jouy-en-Josas.

RESUME
L’efficience alimentaire est un caractère de première importance pour l’élevage, tant du point de vue économique
que comme élément de sa durabilité. Si l’efficience alimentaire peut s’étudier à différentes échelles, le choix est fait
de situer cette synthèse au niveau de l’animal et des variations individuelles. Dans un premier temps, les
différentes définitions de l’efficience et des critères utilisés pour l’estimer sont abordées, en comparant les
possibilités offertes par les critères de type ratio et ceux de type résidu. L’ingéré résiduel (ou Residual Feed Intake
 : RFI), critère le plus plébiscité aujourd’hui dans les études sur les ruminants, est présenté. Dans un deuxième
temps, les mécanismes biologiques impliqués dans l’efficience alimentaire sont passés en revue, ainsi que les
moyens de les étudier. On retrouve tout d’abord ce qui a trait à l’efficience digestive, avec notamment l’impact du
temps de séjour ou de la population microbienne. Puis, les déterminants de l’efficience métabolique tels que la
production de chaleur, le taux de renouvellement protéique, la respiration mitochondriale, ou encore l’influence de
la composition corporelle sont également détaillés. Dans un troisième temps, nous évoquons les défis à relever
afin de mettre en place une potentielle sélection sur le caractère, la difficulté majeure résidant dans le phénotypage
d’un nombre suffisant d’individus. Enfin, les liens entre efficience et résilience sont explorés, afin de prendre en
compte la performance de l’animal sur un pas de temps plus long et d’inclure l’importance de la durabilité.

Durabilité | Efficience alimentaire

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière