Tous les textes des 3R

Reproduction

Ovins laitiers | Reproduction

Production d’embryons chez la brebis laitière. Bilan des recherches conduites pour augmenter l’efficacité du transfert embryonnaire

COGNIE Y. (1), GUERIN Y. (1), BELLOC J.P. (2), BOULENC P. (2), BRIOIS M. (3), GIROU P. (2), LAGRIFFOUL G. (4), SOLIER P. (3), BARILLET F. (5), BREBION P. (1)

(1) INRA, Physiologie de la Reproduction des Mammifères Domestiques, 37380 Nouzilly

(2) Ovitest, Les Balquières, 12850 Onet le Chateau

(3) Confédération Générale de Roquefort, B.P. 348, 12103 Millau Cedex

(4) CNBL et (5) INRA-SAGA, B.P. 27, 31326 Castanet Tolosan Cedex

RESUME

Les travaux réalisés par le groupe physiologie de la reproduction du CNBL pour préciser les conditions d’utilisation du transfert embryonnaire en brebis laitières ont permis, d’une part, la mise en place d’équipes opérationnelles dans le rayon de Roquefort et d’autre part apporté une amélioration significative de la production d’embryons transférables. Cette amélioration repose essentiellement sur la diminution des cas de non-réponse au traitement de superovulation, par une modification de la population folliculaire la stimulation gonadotrope, et secondairement sur l’augmentation du taux d’œufs fécondés après insémination intra-utérine. La programmation de toutes les étapes de la technique pour le cheptel de brebis élites, de la préparation ovarienne au transfert embryonnaire, est réalisable, avec cependant un coût économique élevé qui freine son développement, comparativement à la situation actuelle du schéma de sélection fondé sur un large usage de l’insémination artificielle.

Ovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière