Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Reproduction

Durée de l’anœstrus post-partum chez la vache Limousine ; relation avec la mobilisation des réserves énergétiques

SAUMANDE J. (1), ELCHINGER B. (2), COUQUET C. (3), MAGE C. (4), DESBALS B. (2)

(1) INRA, P.R.M.D. 37380 Nouzilly

(2) Laboratoire de Physiologie Animale, GIS La BoLim, Faculté des Sciences, 87000 Limoges

(3) Laboratoire Départemental d’Analyse et de Recherches de la Haute Vienne, 87000 Limoges

(4) Institut de l’Elevage, Ester, 87000 Limoges

INTRODUCTION

Pour expliquer la durée de l’anœstrus post-partum chez la vache allaitante, selon les auteurs la nutrition ou la tétée, ou le comportement maternel sont proposés comme facteur déterminant. Cependant dans un contexte d’élevage défini, la variabilité des retours en œstrus est telle qu’il est plus vraisemblable que la reprise de l’activité ovarienne soit le résultat d’interactions entre des facteurs de milieux et la capacité d’une femelle donnée à s’adapter. Ceci implique une approche individuelle pour l’étude de la régulation de la durée de l’an œstrus post-partum.

Bovins à viande | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière