Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Génétique | Reproduction

Bilan de la production d’embryons de génisses "INRA95" utilisée comme test de leur capacité à se reproduire

MENISSIER F. (1), ASTRUC S. (2), COUPET H. (3), BOUGUENNEC B. (1), PROCUREUR R. (4), CASTE G. (2), SAUMANDE J. (4)

(1) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

(2) INRA, Domaine de La Verrerie, 81400 Carmaux

(3) MIDATEST, Les Nauzes, 81580 Soual

(4) INRA, Station de Physiologie de la Reproduction des Mammifères Domestiques, 37380 Nouzilly.

RESUME

Maintenir la capacité de reproduction des femelles culardes souches de la ligné mâle "INRA95", reste une préoccupation. A cette fin les génisses 2 ans subissent un test de production d’embryons (oestrus pré-synchronisé, superovulation limitée, double LA. avec taureaux Charolais culards, collecte systématique au stade J7). Les résultats des 10 dernières années (290 donneuses collectées) montre l’importance de facteurs de variation tels que la série (semestre -mode de stimulation) et le taureau sur la quantité d’embryons collectés et transférables. Il apparaît une relation plutôt positive entre le nombre d’embryons produits par les génisses et leur capacité ultérieure de reproduction (après la première mise à la reproduction, après 3 ans de reproduction, à la réforme). Tout laisse penser que la capacité de reproduction induite des génisses se maintient malgré leur sélection sur l’hypertrophie musculaire.

Bovins à viande | Génétique | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière