Tous les textes des 3R

Pastoralisme

Conduite d’élevage | Ovins à viande | Pastoralisme | Systèmes d’élevage

Protection des troupeaux et gestion pastorale : un compromis souvent difficile pour les exploitations ovines allaitantes des montagnes méditerranéennes françaises

GARDE L. (1), BATAILLE J.F. (2), DIMANCHE M. (3), DUME A. (4), LAPEYRONIE P. (5), LASSEUR J. (6), SILHOL A. (1)

(1) CERPAM, Route de la Durance, 04100 Manosque

(2) Institut de l’élevage, Route de la Durance, 04100 Manosque

(3) SUAMME, Domaine de Saporta, 34970 Lattes

(4) DDAF-04, 68 Bd Gassendi, BP 217 04003, Digne les Bains Cedex

(5) UMR ERRC, SupAgro - INRA - Cirad, place Viala, 34060 Montpellier

(6) INRA-SAD, domaine Saint Paul 84914 Avignon cedex 9

RESUME

Des enquêtes et des diagnostics pastoraux ont été réalisés sur soixante et une exploitations ovines allaitantes ou estives situées en régions de montagnes méditerranéennes françaises soumises à la présence de loups. L’objectif est de décrire les stratégies de protection des troupeaux et de repérer les réorganisations des modes de conduite pastorale qui en résultent. Ces réorganisations ont elles-mêmes des conséquences, d’une part sur le système d’élevage, d’autre part sur l’écosystème pâturé. Les résultats mettent l’accent sur la difficulté de concilier la nécessaire souplesse d’organisation des systèmes ovins pastoraux avec la rigidité de mesures de protection normées. Les éleveurs et les bergers sont ainsi amenés à effectuer un compromis entre protection efficace du troupeau et maintien d’une gestion pastorale assurant un état satisfaisant des animaux et du territoire pâturé. Dans un contexte de gardiennage dominant, le regroupement nocturne du troupeau en parc de nuit est le facteur principal de désorganisation du système pastoral. L’accroissement du temps de travail spécifiquement dédié aux actions de protection du troupeau s’élève à sept heures par jour en moyenne en estive, résultat assez homogène, et à une fourchette de deux à cinq heures par jour sur les exploitations, résultat très hétérogène selon les conditions d’élevage et les stratégies retenues par les éleveurs. Concernant les impacts environnementaux, l’érosion accrue, la fermeture des milieux et la concentration excessive des déjections ont pu être objectivées sur un échantillon d’alpages. L’ensemble de ces résultats présente une première synthèse sur l’impact de la présence de loups sur l’élevage ovin allaitant pastoral en montagnes méditerranéennes. La discussion tente de cerner les perspectives d’adaptation, concernant notamment la dynamique et la diversité des formes d’élevage.

Conduite d’élevage | Ovins à viande | Pastoralisme | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière