Tous les textes des 3R

Santé - Sécurité des aliments

Bovins à viande | Bovins laitiers | Santé animale | Systèmes d’élevage

Mouvements de bovins impliquant des opérateurs commerciaux : description des pratiques sanitaires et des flux d’animaux dans la région du Grand Ouest

BENDALI F. (1), BESSON P. (1), MASSELIN-SILVIN S. (1), EZANNO P. (2), BAREILLE N. (2)

(1) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, F-75595 Paris cedex 12

(2) UMR BioEpAR, ONIRIS-INRA, F-44000 Nantes cedex

RESUME

Les risques de transmission de maladies par les mouvements directs de bovins entre deux exploitations sont connus et peuvent être maîtrisés. En revanche, lorsqu’il s’agit de transiter par un centre d’allotement ou un marché, les risques demeurent peu documentés. L’objectif de ce travail est de caractériser les flux de bovins passant par les opérateurs intervenant entre les élevages, marchés et centres d’allotement, et d’analyser les pratiques sanitaires associées. Deux approches complémentaires ont été utilisées : l’une quantitative à travers l’analyse de la Base de Données Nationale d’Identification (BDNI) des bovins pour caractériser les flux sur une année dans le Grand Ouest, et la seconde qualitative via une enquête de terrain visant à étudier les pratiques sanitaires des opérateurs. En une année, les données extraites de la BDNI montraient 7 456 608 mouvements totaux pour 3 016 535 bovins. Il y a eu 437 521 mouvements dans les marchés dont 95 % intra Grand Ouest. Dans les centres de rassemblement, nous avons comptabilisé 3 261 822 mouvements. On dénombre 2 515 322 entrées en abattoirs de provenance majoritaire du Grand Ouest. La maîtrise sanitaire par les opérateurs est assez homogène selon la catégorie. Le risque sanitaire paraît moins important dans les marchés et chez les intégrateurs (transit court, inférieur à 12h, lavage et désinfection réguliers). Cette étude descriptive a permis de faire un premier état des lieux des risques sanitaires éventuels et de leur appréhension par les opérateurs. Les enquêtes de terrain ont montré une gestion sanitaire plutôt satisfaisante malgré un manque d’outils (hétérogénéité de la certification…). Les flux et les durées des transits des animaux tant au sein de la région Grand Ouest que vis-à-vis du reste de la France ou de l’export, incitent à une maîtrise des risques sanitaires indispensable au maintien de la compétitivité de la région.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Santé animale | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière